UNIVERSITÉ DE KISANGANI : Face au préavis des professeurs, les étudiants sollicitent la méditation du comité des gestions

UNIVERSITÉ DE KISANGANI : Face au préavis des professeurs, les étudiants sollicitent la méditation du comité des gestions

Au soir de quatrième jour d’inactivité académique à l’Université de Kisangani, les étudiants sollicitent la méditation du comité des gestions devant la tripartite. Décision prise lors d’une réunion de la coordination des étudiants et les maires des homes et chefs de promotion ce lundi 11fevrier2019.

Aime bien, châtie bien ” un proverbe qui résume la teneur des revendications des professeurs face aux manifestations des étudiants de l’Université de Kisangani. Trois véhicules brûlés, des motos et d’autres casses n’ont pas laisser ces derniers silencieux.

Reunient le 07 février dernier sous un atmosphère de colère, une tripartite composée de l’Apukis- Asukis- Pato avait émis un préavis de grève. Pour ces savants, Huit jour suffirait pour que les étudiants internés au complexe Elungu soient degeurpis puis délocalisés. En suite , un rachat de tous les biens consumés au feu par les étudiants.

Tout porte à croire que ce préavis de grève est tombé aux oreilles des concernés, car déjà ce Lundi, les étudiants ont exprimés leur désolation et présentés le mea-culpa.

Nous libérons le bâtiment administratif de l’Université de Kisangani et promettons de le protéger contre toute attaque possible. Nous demandons au comité de gestion de nous mettre en contact avec la tripartite envue de trouver un terrain d’entente

Extrait de mémo des étudiants de Kisangani

Outre ce pardon public, les étudiants exigent à tout prix la libération de leurs camarades et sollicitent l’intervention du comité des gestions dans un délais de 8jours.

Ce délai de 8 jours donné par les étudiants ce lundi intervient 3 jours après le huit autre donner au préavis des professeurs. Difficile de dire un mot pour l’instant. Pour l’instant, les Auditoirs sont quasi vides.

Rédaction

Please follow and like us: