mercredi, décembre 1, 2021
Home Politique Tshopo/élections des Gouverneurs: la DYNAFEC veut voir "une femme" à la tête...

Tshopo/élections des Gouverneurs: la DYNAFEC veut voir « une femme » à la tête de la province pour changer la donne

« Femme être tout entier raisonnable et capable de construire et diriger sa société » ce thème était, jeudi 11 novembre, au centre d’une rencontre entre les femmes politiques notamment candidates aux différents degrés des élections dans la Tshopo. Cette séance s’est tenue dans la grande salle de la cathédrale de l’archidiocèse de Kisangani.

Regroupées en une structure dénommée la « DYNAFEC » Dynamique nationales des femmes candidates, ces dernières ont soulevé des importants enjeux de l’heure en province, notamment liés aux prochaines élections des gouverneurs et Vice-gouverneurs. Pour la DYNAFEC, la femme est bien capable de diriger et de mener la province vers le développement. Pour ce, les candidates au poste de gouverneur de province ont donc le soutien de cette dynamique.

« Nous le disons haut et fort, nous allons soutenir ces femmes qui s’estiment être capables, jusqu’au bout pour voir combien ces femmes sont des forces vives », ont-elles réagi, dans la salle.

À en croire la coordinatrice de la DYNAFEC/Tshopo, Eugénie Wandandi, le fait de soutenir et être derrière la femme n’explique pas que la DYNAFEC rejette les hommes qui sont candidats.

« D’ailleurs ils ont toujours eu nos soutiens depuis toujours ça ne date pas d’aujourd’hui , mais les soucis ce que les hommes candidats ont toujours été nombreux que les femmes ,elles ont toujours été minoritaires, et pour l’élection qui tend à l’horizon nous avons 2 femmes et 6 hommes dont Madeleine Nikomba et Rebecca Bongeli que nous soutenons et voulons voir l’une à la tête de cette province », a dit Eugénie Wandandi.

Et d’indiquer:

« même si nous ne sommes pas des électrices, mais nous avons le pouvoir d’influencer l’opinion public pour arriver à nos fins ».

Hon Mwamini, Mme Doudou,… au devant de la scène

Présente à cette cérémonie, Mwamini Léonie Irène, députée provinciale élue de la ville de Kisangani, le Congo actuel est à tous. Pour elle, il est constaté qu’actuellement la femme se veut intégrée dans l’émergence et le développement du pays.

« Ces femmes qui nous ont confié leur souci aujourd’hui ,nous le prenons à coeur et promettons de l’amener à qui de droit, à notre maison pour en faire un batail. Nos deux femmes qui se sont prononcées être candidates aux élections des gouverneurs prévues dont Madeleine Nikomba et Bongeli auront nos soutiens », a-t-elle indiqué à kis24.info

De son côté, l’oratrice du jour Maître Doudou, a prôné le développement de la chère province, la Tshopo, qui doit dorénavant passer par la femme pour changer la donne.

« Nous sommes des femmes qui se soucient du développement de notre province, et voilà ces deux femmes sont là c’est pour la même cause et dont nous soutenons avec fierté, donc nous demandons à ce que ces députés puissent émettre des choix judicieux pour voir la province aller de l’avant et ainsi changer la donne », a-t-elle renchéri à Kis24.info

Rappelons que cette Dynamique des femmes candidates a été mise en place en 2018, après l’échec de certaines femmes. Après réflexion, elles ont jugé bon de s’unir toutes, même celle qui étaient passées après les élections dans toutes les tendances confondues et sans tenir compte de parti politique avec l’objectif de mettre en avant la cause de ces femmes candidates, de les soutenir et celà dans toutes les provinces du pays.

Ruth MUSANA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

4 mois de disette d’électricité à Kisangani: enfin, le mea culpa « dévoué » de la SNEL

mois de disette d'électricité à Kisangani: enfin, le mea culpa "dévoué" de la SNEL

Tshopo/Réhabilitation de la centrale hydroélectrique: le DG de la SNEL estime les travaux réalisés à 95%

Tshopo/Réhabilitation de la centrale hydroélectrique: le DG de la SNEL estime les travaux réalisés à 95%

Kisangani : visionnaire d’une éducation émergente, Denise Nyakeru échange avec les élèves sur la Bourse Excellentia

Kisangani : visionnaire d'une éducation émergente, Denise Nyakeru échange avec les élèves sur la Bourse Excellentia

Kisangani: Denise Nyakeru Tshisekedi s’incline au cimetière de « 6 jours » et pose des gestes dans les hôpitaux

Kisangani : Denise Nyakeru Tshisekedi s'incline au cimetière de "6 jours" et pose des gestes dans les hôpitaux

Recent Comments