mercredi, décembre 1, 2021
Home Économie État de siège : la LUCHA exige la suppression des frais "illégaux"...

État de siège : la LUCHA exige la suppression des frais « illégaux » perçus sur l’axe de la mort Luna-komanda

Dans sa communication rendue publique ce Mardi 02 Novembre, le mouvement citoyen non partisan et non violent, Lutte pour le Changement dénonce la recrudescence
de la situation sécuritaire qui s’est éternisée dans la partie Est de la république démocratique du Congo (RDC).

Les tentatives d’endiguer cette insécurité se sont, depuis un moment, intensifiées mais sont restées, selon la LUCHA, sans résultats positifs.

La LUCHA constate que la mesure présidentielle, instaurant l’état de siège a échoué depuis son installation dans les provinces du Nord-Kivu et Ituri , secouées par l’insécurté persistante.

« La dernière est celle de l’Etat de siège, instauré depuis le 06/05/2021 et dont l’objectif principal, selon le Gouvernement Congolais, était de nous ramener dans un bref délai, la Paix longtemps attendue. Force est de constater que cette mesure ne parvient pas à produire des résultats attendus par la population concernée malgré la durée déjà suffisante soit après plus de 3 mois. Bien au contraire, la situation s’est empirée », a-t-on lu dans ce communiqué.

En 3 mois de l’État de Siège, souligne cette structure citoyenne, Milles quatre cents cinquante neuf (145) personnes ont été tuées, 357 civils portés disparus, 45 véhicules brulés, 420 maisons incendiées.

En plus de ces dégâts directs de l’insécurité dans la région, poursuit ce communiqué, les usagers de la route Butembo-Bunia et Butembo-Kisangani déplorent le pire calvaire qu’ils endurent. A ce sujet, il s’observe une tracasserie ou mieux une surtaxation inexplicable sur ces tronçons.

Selon la LUCHA, aux différents carrefours de la PCR, diverses sommes sont demandées aux conducteurs notamment :
ERINGETI : 10 00OFC/Véhicule
LUNA : 10 000FC
IRUMU : 10 000FC
KOMANDA : 10 00OFC
MARABU : 10 000FC.

À l’en croire, ces frais s’ajoutent à d’autres dits Frais Rapport n’ont aucun reçu. Par ailleurs, aux précédents frais s’ajoutent des frais dits de l’Etat de siège. Ceux-ci, selon toujours la LUCHA, sont perçus au niveau de Oïcha, Mavivi et ERINGETI/KASANA. Ces frais s’élèvent à 5000FC par véhicule.

« Ainsi, chaque véhicule est obligé de payer 10$ dit de convoi lequel convoi est irrégulier et géré d’une manière dictatorial. Et le programme n’est pas défini et le nombre des véhicules à convoyer dépend du commandant commis pour cette activité », dénonce la LUCHA.

Dans ce même communiqué, la LUCHA signale que , Milles sept cents cinquante huit (1758) véhicules stationnent depuis plus de 2 semaine à LUNA et à KOMANDA bien qu’ayant déjà tous payé les 10 dollars américains déjà perçus par le chef du convoi.

Dans un bref délai soit 48h à compter de la publication de la présente déclaration, la LUCHA exige :

-L’évacuation de plus de 1700 véhicules en stationnement à OICHA, ERINGETI, LUNA et KOMANDA vu que ces véhicules restent exposés au risque de pillage, incendie, etc.

-La publication du programme régulier du convoi pour la sécurisation des personnes et leurs biens sur l’axe Butembo – Bunia – Kisangani

-La suppression de tous les frais illégaux notamment les frais dits de l’Etat de siège, les 10$ pour convoi et les 10 000FC perçus à chaque carrefour PCR,

-La réhabilitation urgente du tronçon
Si rien n’est fait dans ce délai, les usagers de ce tronçon se réserve le droit d’agir de leur manière jusqu’à obtenir gain de cause.

RÉDACTION

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

4 mois de disette d’électricité à Kisangani: enfin, le mea culpa « dévoué » de la SNEL

mois de disette d'électricité à Kisangani: enfin, le mea culpa "dévoué" de la SNEL

Tshopo/Réhabilitation de la centrale hydroélectrique: le DG de la SNEL estime les travaux réalisés à 95%

Tshopo/Réhabilitation de la centrale hydroélectrique: le DG de la SNEL estime les travaux réalisés à 95%

Kisangani : visionnaire d’une éducation émergente, Denise Nyakeru échange avec les élèves sur la Bourse Excellentia

Kisangani : visionnaire d'une éducation émergente, Denise Nyakeru échange avec les élèves sur la Bourse Excellentia

Kisangani: Denise Nyakeru Tshisekedi s’incline au cimetière de « 6 jours » et pose des gestes dans les hôpitaux

Kisangani : Denise Nyakeru Tshisekedi s'incline au cimetière de "6 jours" et pose des gestes dans les hôpitaux

Recent Comments