mercredi, décembre 1, 2021
Home Education ESU / Clôture de l'année 2020-2021 : le Prof Henry-Paul Iyele marque...

ESU / Clôture de l’année 2020-2021 : le Prof Henry-Paul Iyele marque ses empreintes à l’Université d’Ikela

Samedi 30 octobre 2021, le Recteur de l’Université d’Ikela, le Professeur Henri-Paul Iyele Batsu a célébré la double cérémonie de collation des grades et la clôture de l’année académique 2020-2021 de son Université après quatre mois depuis sa désignation à la tête de cette grande université publique de la Province de la Tshuapa.

Cette grande fête académique s’est déroulée devant les grandes personnalités de cette province démembrée de l’ancienne province de l’Equateur et du Territoire d’Ikela situé à 378kms de la ville de Kisangani et 460kms de la ville de Boende, capitale politico-administrative.

À la grande satisfaction des autorités présentes à cette cérémonie académique, le discours de la politique générale du numéro un de la 41ème meilleure université de la rdc selon le rapport ranking.
Comme il avait promis lors d’une interview accordée aux médias
Boyomais avant sa prise de fauteuil le 2 juillet à Kisangani, le Professeur Henri-Paul Iyele Batsu, brillamment connu à la faculté des lettres de l’UNIKIS, avait déclaré qu’il allait à Ikela pour travailler et non pour dormir. À sa qualité de pragmaticien et pragmatique, l’homme d’honneur de ce samedi 30 octobre a gagné son pari de remettre les choses en ordre pour rattraper le retard des enseignements ce par l’ancien comité de gestion qui ne lui avait pas laissé la tâche facile d’accomplir sa vision de la rationalité absolue.

UNIK marque ses nouvelles empreintes

Les résultats des étudiants ont montré combien le Professeur Henri-Paul Iyele Batsu et son comité de gestion se sont battus pour respecter le calendrier académique tel que fixé par l’instruction numéro 022 du Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire.
À l’université d’Ikela, sur un effectif de 207 étudiants inscrits régulièrement l’année académique 2020-2021, seuls 47 lauréats ont été collés, soit 22,6% de réussite.

Il sied d’indiquer la présence du Professeur Associé Emmanuel Imbwacheke de l’Université de Kisangani à cette cérémonie qui est un signe fort montrant la détermination d’un Recteur ayant une vision semblable à celle de celui qui lui a fait confiance, Ministre de l’enseignement supérieur et universitaire son Excellence Mohindo Nzangi. La qualité des enseignements et la discipline imposées sont des indicateurs qui ont étonné les invités à la cérémonie.

Dès son entrée en fonction, le nouveau Recteur de l’Université d’Ikela a su mobiliser des professeurs attitrés des universités de Kisangani et de Kinshasa, ainsi quelques Chefs de Travaux qui lui sont venus en rescousse pour la réussite de sa vision.
D’aucuns croyaient que ce jeune Recteur pouvait surprendre les autorités ministérielles, les autres grandes universités de la rdc au regard des conditions dans lesquelles le nouveau comité de gestion de cette université au cœur des provinces de la Tshopo, Kasaï Oriental et de la Tshuapa a connu lors de la remise et reprise. Ce dernier n’a trouvé dans la caisse que 18.000FC avec un taux de 82% des enseignements non programmés et non dispensés. Il a réaménagé le calendrier académique et mobilisé le paiement obligatoire des frais académiques qui a motivé les enseignants à travailler normalement.

La discipline, le travail bien fait, ainsi que le bon sens ont été le leitmotiv de la politique générale du nouveau comité de gestion de cet Alma mater. « Si au bout de quatre mois, le nouveau comité de gestion de l’Université d’Ikela a produit des exploits inimaginables », a témoigné le représentant de son Excellence Monsieur le gouverneur de la Tshuapa. À lui d’ajouter que « nous osons croire que l’année académique prochaine, les choses vont aller au bon port ».

De leurs côtés, les lauréats ont salué le sérieux et la rigueur avec lesquels le Recteur de cette université a fait montre.
Sur le registre des résolutions des États généraux tenus à Lubumbashi, le nouveau Recteur a promis la mise en application du système LMD l’année académique qui ouvre ses portes le 4 décembre de l’année en cours.

Bien plus, dans son allocution, l’homme d’honneur de 30 octobre a rendu un grand hommage au Président de la République, garant de la nation et au Ministre de tutelle pour le changement opéré en le plaçant à la tête de cette grande institution d’enseignement supérieur et universitaire congolaise.

Dans son actif, l’on peut compter quelques exploits notés, notamment le rétablissement du climat de paix et de travail, l’électrification du site universitaire, l’octroi, pour la première fois, des cartes biométriques aux étudiants et agents, la lutte contre les cotes fantaisistes de certains enseignants mal intentionnés, la discipline dans les défenses des travaux de fin de cycle et fin d’études, l’appurement des dettes de l’Université, la signature d’une convention collective pour l’octroi d’une concession de 25 hectares de forêt des champs expérimentaux pour la faculté des sciences agronomiques, le recrutement des cinq Professeurs à temps partiel, des nouveaux assistants et membres du personnel administratif, technique et ouvrier, le climat de paix et de confiance entre l’institution et les services de l’État, la réhabilitation du bureau des services académiques, la croissance des effectifs des étudiants, la réhabilitation du gîte où loge le Recteur, l’achat des fournitures des bureaux, la demande de numéros matricules et de mécanisation de 314 membres du personnel engagés.

La réussite étant le fruit de la détermination, du savoir-faire et du savoir-savoir, l’on peut accorder au nouveau comité de gestion la chance de voir les choses d’améliorer véritablement l’année académique 2020-2021.

La Rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

4 mois de disette d’électricité à Kisangani: enfin, le mea culpa « dévoué » de la SNEL

mois de disette d'électricité à Kisangani: enfin, le mea culpa "dévoué" de la SNEL

Tshopo/Réhabilitation de la centrale hydroélectrique: le DG de la SNEL estime les travaux réalisés à 95%

Tshopo/Réhabilitation de la centrale hydroélectrique: le DG de la SNEL estime les travaux réalisés à 95%

Kisangani : visionnaire d’une éducation émergente, Denise Nyakeru échange avec les élèves sur la Bourse Excellentia

Kisangani : visionnaire d'une éducation émergente, Denise Nyakeru échange avec les élèves sur la Bourse Excellentia

Kisangani: Denise Nyakeru Tshisekedi s’incline au cimetière de « 6 jours » et pose des gestes dans les hôpitaux

Kisangani : Denise Nyakeru Tshisekedi s'incline au cimetière de "6 jours" et pose des gestes dans les hôpitaux

Recent Comments