mercredi, décembre 1, 2021
Home Education ESU : reconnues par le pouvoir organisateur, les Universités du CEPROMAD n'ont...

ESU : reconnues par le pouvoir organisateur, les Universités du CEPROMAD n’ont pas fermé la porte (Mise au point)

En séjour à Kisangani, dans la province de la Tshopo, le Professeur des Universités, Godet Atshwel, directeur de cabinet adjoint du président du conseil d’administration du CEPROMAD chargé des affaires académiques a tenu à éclairer utilement la lanterne autour d’un dossier hurlant et qui défraie la chronique scientifique notamment sur la décision « mal interprétée » du Ministre National de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, Muhindo Nzangi.

Faisant acte d’autorité, dans un point de presse animé Mardi 26 Octobre dans les enceintes du CEPROMAD/Kisangani, le Professeur Godet Atshwel a signé et persisté que les Universités du CEPROMAD, reconnues par le pouvoir organisateur n’ont pas fermé. Elles continuent à fonctionner normalement, en dépit des rumeurs et coups bas des personnes éprises de mauvaise foi qui, en longueur des journées, critiquent négativement la note circulaire signée par Muhindo Nzangi, appelant à la fermeture des extensions « non viables » du CEPROMAD.

« Jusqu’au moment où je vous parle, très chers Journalistes, il n’y a aucun arrêté qui dit « le ministre a fermé x ou y Université du CEPROMAD. Quand le Ministre prend sa décision, il l’a prend par arrêté. Hélas, les mauvaises langues, les personnes éprises de mauvaise foi ont mal interprété une correspondance. J’allais dire les intellectuels ou les scientifiques qu’une correspondance n’est pas une décision parceque le ministre a su bien fait. Il écrit au président du conseil d’administration, pouvoir organisateur des Universités du CEPROMAD, il lui demande qu’avant que je n’agisse, fermer les extensions et auditoires délocalisés des Universités du CEPROMAD. Une simple lettre », a-t-il précisé.

À l’en croire, le président du conseil d’administration des Universités du CEPROMAD n’a pas traîné pour répliquer en signifiant qu’il n’était au courant de rien. « Le Ministre a parlé de 96 extensions qui fonctionnaient, mais le PCA a indiqué qu’il reconnaissait que 20 Universités du CEPROMAD, à sa charge », a ajouté ce chef de département des sciences politiques et administratives à l’UNIKIN.

Ceci, a-t-il poursuivi, a ramené l’hiérarchie du CEPROMAD à un travail technique avec le ministre national de l’ESU , au cours duquel le ministre a pris connaissance des universités viables du CEPROMAD et de prendre l’engagement de fermer les autres. Ainsi donc, toute personne qui utiliserait le label du CEPROMAD sera traduit en justice. Dans ce même échange, Muhindo Nzangi avait aussi pris connaissance des Universités du CEPROMAD fonctionnant de manière autonome comme celle du CEPROMAD/Kisangani.

Par ailleurs, le secrétaire général administratif du CEPROMAD/Kisangani, Dr Laddy Yangotikala, a salué les prouesses engagées par le ministre Nzangi dans les réformes du secteur de l’ESU. Pour lui, la décision même de la fermeture des facultés de médecine est « salutaire. » Le CEPROMAD est déterminé pour la faisabilité et la mise en application de plus de 300 recommandations affûtées aux états généraux de l’ESU.

Serge Sindani

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

4 mois de disette d’électricité à Kisangani: enfin, le mea culpa « dévoué » de la SNEL

mois de disette d'électricité à Kisangani: enfin, le mea culpa "dévoué" de la SNEL

Tshopo/Réhabilitation de la centrale hydroélectrique: le DG de la SNEL estime les travaux réalisés à 95%

Tshopo/Réhabilitation de la centrale hydroélectrique: le DG de la SNEL estime les travaux réalisés à 95%

Kisangani : visionnaire d’une éducation émergente, Denise Nyakeru échange avec les élèves sur la Bourse Excellentia

Kisangani : visionnaire d'une éducation émergente, Denise Nyakeru échange avec les élèves sur la Bourse Excellentia

Kisangani: Denise Nyakeru Tshisekedi s’incline au cimetière de « 6 jours » et pose des gestes dans les hôpitaux

Kisangani : Denise Nyakeru Tshisekedi s'incline au cimetière de "6 jours" et pose des gestes dans les hôpitaux

Recent Comments