mercredi, décembre 1, 2021
Home Économie Kisangani / Interdiction de la Marche du 25 Octobre : Jacques Mandiongwe...

Kisangani / Interdiction de la Marche du 25 Octobre : Jacques Mandiongwe face à un coup d’épée dans l’eau ?

Contre toute attente, le Maire de la Ville, pourtant administrativement informé, s’est évité de toute largesse pour autoriser formellement la tenue de la marche projetée ce Lundi 25 Octobre pour réclamer non seulement le rétablissement du courant mais aussi et surtout la rénovation imminente de la vieille centrale hydroélectrique de la Tshopo.

D’un ton ferme, rapporté dans une vidéo pompeusement partagée dans les forums WhatsApp de la Tshopo, Jean-Louis Alasso dit NON à toute éventuelle manifestation contre le déficit en desserte électrique. Il soulève que l’affaire du courant est purement technique et qu’organiser une marche quant à ce, serait une nette distraction.

« (…) Rien ne sert à créer une marche pour distraire les gens (…) », a-t-il rétorqué.

Si le message du maire de la ville trouve l’assentiment de plus d’un Tshopolais, voire certains acteurs politiques, Hon Jean-Jacques Mandiongwe reste serein. Selon lui, presque seul instigateur de cette marche, au côté d’autres leaders d’opinions, la force du changement et le peuple Boyomais va bel et bien marché. Interdire cette marche serait un coup d’épée dans l’eau.

Jacques Mandiongwe qui rejette d’un revers cette prise du maire de la Ville dit n’avoir pas été administrativement informé et celà, endéans 48h après le dépôt de la lettre d’information sur la marche. Pour cet élu de Kisangani, tout est réglé par la constitution.

« face aux multiples et incalculables conséquences qui découlent de cette situation, la population de la Tshopo est sacrifiée pourtant nous sommes dans un régime qui prône le peuple d’abord. La Tshopo, faisant partie de la RDC doit bénéficier des avantages de cette vision claire du chef de l’État. Le peuple d’abord s’est aussi la permanence du courant électrique relativement à l’article 48 de la constitution congolaise », a dit Jacques Mandiongwe, devant la Presse ce Samedi 23 Octobre 2021.

Hon jJacques Mandiongwe, député provincial de la Tshopo

Appel à un rendez-vous d’histoire

Appelé à une reculade, la force du changement, plateforme chère au député provincial Jacques Mandiongwe, prend par contre du forcing dans la sensibilisation et la mobilisation tout azimut pour cette action citoyenne comme mode d’opération.

Depuis son annonce, cette marche connaît de l’adhésion importantissime de la population de Kisangani, acculée par la forte desserte en électricité pendant plus de 100 jours. Jacques Mandiongwe appelle pour ce faire toutes les couches de la population au rendez-vous d’histoire.

« Nous invitons la population de toutes les six communes de Kisangani de se lever comme un seul homme pour répondre massivement à cette marche de ce Lundi 25 Octobre, pour revendiquer auprès du chef de l’État la rénovation de la centrale hydroélectrique de la Tshopo et le rétablissement du courant à Kisangani », a-t-il ajouté.

Et de rappeler :

« Cette marche pacifique va commencer à 8h00 et partira du Rond-point Stade LUMUMBA jusqu’au Gouvernorat de la Tshopo en passant par plusieurs artères de la ville ».

Serge SINDANI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

4 mois de disette d’électricité à Kisangani: enfin, le mea culpa « dévoué » de la SNEL

mois de disette d'électricité à Kisangani: enfin, le mea culpa "dévoué" de la SNEL

Tshopo/Réhabilitation de la centrale hydroélectrique: le DG de la SNEL estime les travaux réalisés à 95%

Tshopo/Réhabilitation de la centrale hydroélectrique: le DG de la SNEL estime les travaux réalisés à 95%

Kisangani : visionnaire d’une éducation émergente, Denise Nyakeru échange avec les élèves sur la Bourse Excellentia

Kisangani : visionnaire d'une éducation émergente, Denise Nyakeru échange avec les élèves sur la Bourse Excellentia

Kisangani: Denise Nyakeru Tshisekedi s’incline au cimetière de « 6 jours » et pose des gestes dans les hôpitaux

Kisangani : Denise Nyakeru Tshisekedi s'incline au cimetière de "6 jours" et pose des gestes dans les hôpitaux

Recent Comments