Report des élections: Le cach demeure convaincu que Joseph Kabila ne veut ni quitter le pouvoir ni organiser les élections

Report des élections: Le cach demeure convaincu que Joseph Kabila ne veut ni quitter le pouvoir ni organiser les élections

La plateforme cap pour le changement “cach” qui soutient la candidature de Félix tshisekedi à la présidentielle se dit indigner après le nouveau report des élections prévues ce dimanche 30 décembre d’une semaine supplémentaire.

Dans un communiqué publié ce samedi, la plateforme ” cach” accepte ce nouveau report des élections et prévient qu’il n’acceptera jamais un autre délai . Malgré la fin de la campagne électorale, cette coalition de l’opposition formée par udps et unc annonce qu’elle va poursuivre la campagne électorale jusqu’à 24 heures de cette nouvelle date des élections ( 30 décembre 2018).

1.le cach réaffirme sa position maintes fois d’exprimer d’aller aux élections avec ou sans la machine à voter.
2.condamne avec la dernière énergie cette unième forfaiture de Joseph Kabila qui grippe le processus électoral pour le maintenir illégalement au pouvoir.
3.Met sévèrement en garde monsieur Joseph Kabila et prévient qu’il n’acceptera pas un autre report même d’un jour.
4.Affirme poursuivre sa campagne électorale jusqu’à 24h du scrutin à l’art.28 de la loi électorale, soit le 28 décembre 2018 à minuit.

Voilà, les grandes lignes  qu’on pouvait lire dans ce communiqué signé respectivement par Félix tshisekedi candidat président de ” cach et vital kamerhe son directeur de campagne. Le tandem Félix tshisekedi et vital kamerhe restent convaincu que le chef de l’État actuel de la RDC Joseph Kabila ne veut pas quitter le pouvoir malgré la fin de son second et dernier mandat constitutionnel. Les deux leaders de l’opposition ont appelé à la vigilance de la communauté internationale pour surveiller ses élections et appellent la population à aller voter massivement le 30 décembre 2018.

Pour rappel, la commission électorale nationale indépendante CENI a reporté ce vendredi les trois scrutins électoraux prévus ce dimanche 23 décembre pour une semaine. La CENI justifie cette décision par le problème logistique à Kinshasa après l’incendie de 7 mille machines à voter et des bulletins de vote.

Rédaction

About the author

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

RDC: Fayulu contre la nomination de Kakiat comme patron de l’ANR

Martin Fayulu , candidat malheureux à la présidentielle