RDC:Manifestations des combattants UDPS Contre les résultats des sénatoriales , F. TSHISEKEDI promet des grandes décisions Ce lundi

RDC:Manifestations des combattants UDPS Contre les résultats des sénatoriales , F. TSHISEKEDI promet des grandes décisions Ce lundi

Le président de la république, Félix Tshisekedi a échangé ce samedi 16 mars tard dans la soirée avec une délégation des militants de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) qui continue à rejeter les résultats des sénatoriales.

Dans un communiqué publié par la Présidence de la République Ce samedi, Félix Tshisekedi invite les militants de la plateforme Cap pour Le Changement (CACH) en général et de L’UDPS en particulier de rester calme et annonce pour ce lundi à 10h00 la convocation d’une réunion inter institutionnelle, dans laquelle seront entendus les députés UDPS présumés corrompus aux sénatoriales.

Ce document précise qu’apres audition de toute les parties impliquées dans ce dossier , des grandes décisions seront prises par le chef de L’État Congolais, F.Tshisekedi note ce communiqué signé par Vital Kamerhe Directeur de cabinet du Président de la République.

Quelques heures plutôt, Félix Tshisekedi S’est entretenu avec le président de la cour constitutionnelle Benoit Lwamba, Le président et Le vice président de la CENI , respectivement Corneille Nanga et Batsengezi Katitima sur les tensions qui s’observent au pays au lendemain des élections sénatoriales.

Plusieurs heurts ont éclatées ce samedi dans plusieurs villes de La RDC , Où les militants du parti présidentiel UDPS et leur allié de L’UNC parti cher à Vital Kamerhe dénoncent l’échec de leurs partis politiques aux sénatoriales organisées vendredi 15 mars par la centrale électorale.

Dans la capitale congolaise, Des militants et combattants de L’UDPS ont saccagés un bureau du PPRD et déchirés une effigie du président sortant de la RDC , Joseph Kabila sur avenue Sandwe, où leur parti n’a obtenu aucun siège et pourtant L’UDPS dispose de plusieurs députés dans l’Assemblée provinciale de Kinshasa.

Dans le Kassai Oriental , un policier garde d’un député provincial FCC ( plateforme de J. Kabila) a été tué et Des résidences des députés provinciaux pillés après des échauffourées entre militants UDPS et les forces de L’ordre.

Le Gouverneur sortant du kassai oriental , Alphonse Ngoy Kasandji a dénoncé via son compte twetter ” des expéditions punitives contre les députés provinciaux FCC”.

Là aussi, L’UDPS n’a aucun sénateur. Cette région reste son bastion naturelle.

À Bukavu dans le Sud-Kivu , le siège fédéral de L’UNC a été incendié par des manifestants en colère.

Au Nord-Kivu , à Goma, des militants UDPS ont réclamé la démission de leur directoire national comme signe de protestation contre ce qu’ils appellent ” conspirations électorales”.

Lors de ces élections, Le FCC de Joseph Kabila qui se réclame première force politique en RDC a remporté le deux tiers des sièges au sénat.

La coalition au pouvoir UDPS et UNC ne compte qu’au moins trois représentants à la chambre haute sur les cent sièges .

Jonathan kataliko

About the author

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Les eaux usées provenant de la prison de Kakwangura présente un danger pour la population de Bel-Air

Ces eaux dégage des odeurs nauséabondes et serait