RDC: Sanction de l’UE contre E. SHADARI:”Ces sanctions sont illégales, injustes, arbitraires , orientées politiquement”JOSEPH KABILA

RDC: Sanction de l’UE contre E. SHADARI:”Ces sanctions sont illégales, injustes, arbitraires , orientées politiquement”JOSEPH KABILA

- in Actualité, Election, Politique, Sécurité
146
0

JOSEPH KABILA, président sortant de la RDC,47 ans dénonce les sanctions de l’Union européenne (UE) visant son dauphin EMANUEL RAMAZANI SHADARI et une dizaine des personnalités du pouvoir.

J.KABILA qui s’exprime rarement dans le média, l’a dit dans une interview exclusive au quotidien belge le soir. Il a cependant confirmé que les élections seront tenues le 23 décembre.

Ces sanctions sont illégales, injustes, arbitraires , orientées politiquement” a déclaré le président JOSEPH KABILA.

Son dauphin RAMAZANI SHADARI ex ministre de l’intérieur de décembre 2016 à février 2018 , pendant les périodes de troubles contre le maintient au pouvoir du président KABILA au- delà de son deuxième et dernier mandat en 2016, et parmi les quinze personnalités congolaises sous embargo de L’UE depuis 2017 pour atteinte aux droits de l’homme et au processus électoral.

J. KABILA indique qu’il apporte son soutien indéfectible à toutes ces personnes sanctionnées.

Moi, je fais pleinement confiance à tout ceux qui ont été sanctionnés, et surtout les officiers, je sais qu’ils défendent l’État de droit. On me dit que si tout se passe bien lors des élections (prévues le 23 décembre) les sanctions pourraient être levées. Mais moi je m’en fous. a -t- il ajouté

Promesse lors des élections.

Pendant ce temps, JOSEPH KABILA a confirmé la tenue des élections du 23 décembre en RDC.

Pour les élections, tout va très bien se passer , et cela ne dépendra pas de sanctions. Ce seront les meilleurs élections que ce pays aura connues depuis 1959. précise le président KABILA dans un entretien au quotidien belge le soir.

JOSEPH KABILA s’étonne que sa décision de renoncer à briguer un troisième mandat puisse surprendre l’opinion.

Ce qui me surprend , c’est que ma décision ait pu surprendre. J’ai fait ce que j’avais toujours dit. a-t-il expliqué dans un ton plein d’humour.

Les élections sont prévues 23 décembre en RDC Où trois camps vont s’affronter.

Dont celui de la coalition au pouvoir représentée par EMANUEL RAMAZANI dauphin du président Joseph KABILA.

Deux principales plateformes de l’opposition vont prendre part à ce scrutin: celle de FELIX TSHISEKEDI et de MARTIN FAYULU.

Jonathan kataliko

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

RDC-ELECTION: Malgré l’incendie de sa logistique à Kinshasa, la CENI confirme la tenue des Élections

Un incendie d’origine inconnue s’est déclaré la nuit