RDC: procès contre huit policiers auteurs de la panique à BENI, la société civile plaide pour que l’État congolais soit aussi condamné

RDC: procès contre huit policiers auteurs de la panique à BENI, la société civile plaide pour que l’État congolais soit aussi condamné

La société civile de BENI ( nord-kivu), salut le début des audiences contre huit policiers, auteurs de la panique , ce jeudi à l’État major de la pnc afin de réclamer deux mois d’arriérés des salaires.

Les forces vives de beni encouragent et félicitent l’auditorat militaire pour avoir ouvert une audience en flagrance contre ces policiers indisciplinés

kizito bin hangi , president de la société civile de BENI sur kis24.info

La société civile de BENI qui concède aux réclamations des policiers, mais s’inscrit en faux contre la procédure utilisée par ces derniers pour reclamer leur solde.

C’est pourquoi, elle appelle la justice à condamner ces policiers et condamner le gouvernement congolais pour n’avoir pas tenue promesse envers ses policiers

l’État congolais devrait être aussi condamné par ce tribunal, Parce que c’est l’État congolais qui devrait payer au temps opportun ses policiers. Malheureusement, L’État congolais ne l’a pas fait. C’est pourquoi, les policiers ont comis des infractions

KIZITO BIN HANGI

Suite aux dégâts enregistrés dans la ville nous avons demandé à la fec, Fenapec et amaco de se constituer partie civile au procès.

Dans le souci , selon KIZITO BIN HANGI de ” réclamer réparation et des dommages du côté de l’État” a-t-il indiqué.

C’est ce vendredi, que l’auditorat militaire de garnison de BENI-BUTEMBO a ouvert une audience en flagrance contre huit policiers, auteurs de la révolte à l’État major de la pnc BENI, pour revendiquer leur solde de deux mois.

Signalons que, ce soulèvement des policiers nouvellement affectés à BENI , avait provoqué une vive tension. Les activités économiques avaient été paralysées.

Jonathan Kataliko

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Les eaux usées provenant de la prison de Kakwangura présente un danger pour la population de Bel-Air

Ces eaux dégage des odeurs nauséabondes et serait