NORD-KIVU: Au moins 17 morts après une double incursion des rebelles adf à mayangose et rwangoma ( BENI).

NORD-KIVU: Au moins 17 morts après une double incursion des rebelles adf à mayangose et rwangoma ( BENI).

- in Actualité, Sécurité, Société
76
0

Dix-sept civiles ont été tués par les présumés rebelles adf dans la région de Beni La nuit de jeudi au vendredi 7 novembre 2018.

Parmi les civiles tués, douze l’ont été tôt le matin en machette et arme en feu à mayangose nyaleke bourgade située plus au moins sept kilomètres du centre du ville de Beni.

Les assaillants ont aussi kidnappés quelques autres personnes.

Un rescapé rapporte que l’armée est intervenue pour récupérer trois corps après la riposte de l’ennemi.

Vers minuit de ce même vendredi les rebelles ont signé une nouvelle attaque dans le quartier rwangoma , cellule taliata sur la route Beni Kasindi.

Là, au moins cinq personnes ont été tuée par l’ennemi à côté d’une boutique brûlée après l’avoir pillé.

 ils sont venus nombreux et ont commencé à tirer plusieurs coups. C’est le matin que nous avions constaté que cinq personnes ont été assassiné, toutes des femmes. déclaré un autre rescapé âge d’une trentaine d’année

Les sources de l’armée n’ont pas encore communiqué quant à ce.

Manifestation de colère des habitants.

Le matin de ce vendredi la population est descendue dans la rue pour protester contre cette série de tueries des civiles.

Des manifestants essentiellement des habitants de la commune de rwenzori ont barricadé momentanément la route beni-kasindi.

Cette situation a provoqué la paralysie des activités scolaires en ville de Beni. Pour le moment un calme apparent règne à Beni, ville martyrisée par les massacres des civiles.

Jonathan Kataliko

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

RDC-ELECTION: Malgré l’incendie de sa logistique à Kinshasa, la CENI confirme la tenue des Élections

Un incendie d’origine inconnue s’est déclaré la nuit