LUBERO : Les infirmières et les relais communautaires de la chefferie de Bashu vivent en clandestinité

LUBERO : Les infirmières et les relais communautaires de la chefferie de Bashu vivent en clandestinité

Ces agents sanitaires sont victimes de menace des inconnus depuis un certain temps. Ils seraient menacé par des inciviques parce qu’ils travaillent pour l’équipe à riposte Ebola.

D’ailleurs le centre de santé de Busehi en chefferie de Bashu se trouvant dans la zone de santé de Isale/Bulambo à été attaqué par des inconnus qui ont brisé les vitres de ce centre de santé.
Vue l’insécurité grandissante et les multiples attaques de structure de santé dans cette chefferie depuis l’avènement de l’épidémie Ebola en Août 2018,le président de l’ONG UCCEDD, Moïse KIPUTULU appelle les autorités politico-administratives à se pencher le plus vite possible à la situation sécuritaire de Bashu mais il invite la population à la dénonciation des malfrats.

Gloire Bakyahulene

Please follow and like us:

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

RDC:La CENCO demande à Félix TSHISEKEDI de rendre le pays un véritable État de droit

Réunis en assemblée plénière ordinaire du 17 au