KISANGANI : Un tout premier véhicule anti-incendie pour la ville de Kisangani depuis 2012

KISANGANI : Un tout premier véhicule anti-incendie pour la ville de Kisangani depuis 2012

Le gouvernement provincial de la Tshopo vient de doter la ville de Kisangani d’un véhicule anti-incendie capable de résoudre tout cas d’incendie.

Le véhicule a été remis au service de protection civile par le gouverneur Constant LOMATA ce vendredi 28 décembre 2018.
Prenant la parole au cours de cette cérémonie, le gouverneur de province à promis de doter chaque commune un véhicule du genre.

Avant de voir cette promesse s’accomplire sur les six communes que compte la ville, quelques militants des partis politiques, personnalités publiques et curieux présents au lieu de l’événement se sont exprimés sur kis24.info en ce terme :

pour moi c’est un sentiment de joie de voir aujourd’hui la ville de Kisangani avec un camion anti-incendie. Constant LOMATA est un digne fils de la Tshopo. il a dit et il a fait. témoigne cet habitant avec sourire aux lèvres.

Cette dotation ne charme pas Certains agents de la protection civile de la province.

6 ans après , le gouverneur dote la ville d’un véhicule anti-incendie, une chose a féliciter, mais que retenir de la politique de son gouvernement en matière de la protection civile ? A combien s’élève le budget alloué a ce domaine chaque année ? Nous pensons qu’acheter le véhicule est encourageant mais l’essentiel est de doter la division de la protection civile des moyens nécessaires pour protéger les civiles. s’interroge un agent de la protection civile sous couvert d’anonymat.

Signalons que c’est depuis 2012 que la ville de Kisangani avec plus d’un millions d’habitants n’avait pas ce véhicule. une situation qui a livrée la population a des séries continuelles des incendies sans un secours adéquat à l’absence de véhicule anti-incendie de la Monusco.
En 2018, Kisangani a enregistré une dizaine des cas d’incendie dont ceux de la chaîne de télévision canal Orient, Le bureau de l’Office national  de café (ONC), la DGRAD, Pharmacie YIRAPHAR, le bureau de la zone de santé de makiso/ kisangani, CAMEKIS, et SunCity une boîte de nuit se trouvant au ras-de chaussé de l’immeuble Zambeke.

Steves TISSERON

Please follow and like us:

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

RDC:La CENCO demande à Félix TSHISEKEDI de rendre le pays un véritable État de droit

Réunis en assemblée plénière ordinaire du 17 au