jeudi, octobre 22, 2020
Home sécurité Insécurité en RDC: le chef rebelle du CNDP Laurent N'kunda sollicite son...

Insécurité en RDC: le chef rebelle du CNDP Laurent N’kunda sollicite son retour pour la pacification de l’Est


Le député national, élu de la ville de Goma au Nord-Kivu, Hubert furuguta plaide pour le retour au pays de l’ancien chef militaire du mouvement dénommé Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), Laurent N’kunda, qui est en détention au Rwanda.

Pour ce député de l’Union pour la Nation congolaise (UNC) de Vital Kamerhe, Laurent N’kunda doit retourner au pays en vue d’apporter sa contribution à la pacification du pays.

N’kunda reste détenu au Rwanda, depuis 2009. Son groupe armé le CNDP a été actif au Nord-Kivu peu avant son arrestation. Le CNDP, composé des dissidents de l’armée congolaise (FARDC) avait commis plusieurs exactions pendant cette période.
Après sa fuite au Rwanda, les proches de Laurent N’kunda avaient annoncé son arrestation au Rwanda. Selon le député national Hubert furuguta, le gouvernement congolais doit faciliter le retour au pays de ce chef de guerre à l’instar des autres anciens miliciens de l’Ituri, qui sont rentrés au pays et dont le gouvernement utilise pour la pacification de cette province.

 » Laurent N’kunda a été reconnu par le gouvernement comme Général mais pour des raisons inavouées. il s’était rebellé contre l’État, aujourd’hui s’il veut rentrer au pays qu’on lui laisse ce droit de retourner. Et donc ,si Laurent N’kunda et tous les autres seigneurs de guerres veulent renter qu’on les laisse libre. Laurent N’kunda veut rentrer afin de parler avec le gouvernement » a expliqué le député national, Hubert furuguta, dans une chaîne de télévision congolaise.

Il promet sensibiliser ses collègues députés au niveau de l’Assemblée nationale pour qu’ils facilitent cette option ( le retour de N’kunda).  
Furuguta reconnaît que le pays est victime des atrocités graves depuis des décennies, c’est pourquoi, « il est temps que les gens parlent un même langage pour que la paix revienne » a-t-il souligné.

Jonathan Kataliko

6 COMMENTS

  1. Les ex seigneurs de guerre qui sont envoyés par le Président de la République pour contribuer tant soit peu à la réstauration de la paix en Ituri ont purgé tous de leur peine en prison. Laurant N’Kunda s’est soustré de la justice RDCongolaise et est protegé par le Rwanda. Il doit d’abord être jugé… avant toute chose.

  2. Les ex seigneurs de guerre qui sont envoyés par le président de la république pour contribuer tant soit peu à la réstauration de la paix en Ituri ont déjà purgé leur peine en prison. Cependant, Laurent N’kunda a fui la justice de la RDC et est protégé par le Rwanda.
    Il (Laurent N’kunda) doit d’abord être extradé puis répondre de infractions commises avant de penser à tout autre chose.
    Ce députe National élu de Goma oublie-t-il que la rébellion est une infraction?

  3. Furuguta est ce que ça la mission que la population vous avez mandaté vraiment ? Désolé, ont croyent intelligent.

  4. Je ne suis pas certain que quelqu’un comme élu d’une province victime des atrocités comme cette dernière,se détermine à plaider la cause d’un déstabilisateur du pays comme ce dernier’Qu’il demeure en paix dans son pays qui est le Rwanda

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Classement FIFA : La RDC hors rangs, 10 en Afrique pour le mois d’Octobre 2020.

Classement FIFA : La RDC hors rangs 10 en Afrique pour le mois d'Octobre 2020

Tshopo: les femmes appelées à lutter contre les divers facteurs de blocage à la jouissance de leurs droits

Tshopo: les femmes appelées à lutter contre les divers facteurs de blocage à la jouissance de leurs droits

Beni/Insécurité : « l’heure est à la récolte du cacao », la société civile tire une sonnette d’alarme

Beni/Insécurité : "l'heure est à la récolte du cacao", la société civile tire une sonnette d'alarme

RDC : les États-Unis fournissent 6 millions de dollars en plus pour la destruction des armes conventionnelles

RDC : les États-Unis fournissent 6 millions de dollars en plus pour la destruction des armes conventionnelles