ÉLECTIONS À BENI ET BUTEMBO : La société civile a donné plus de députés que les partis politiques

ÉLECTIONS À BENI ET BUTEMBO : La société civile a donné plus de députés que les partis politiques

En lisant très rapidement les résultats provisoires des élections législatives à Beni-territoire, Beni-ville et Butembo ; ont peut constater dix faits étonnants

D’abord les anciens acteurs de la société civile qui sont passés à la politique, dans l’opposition surtout, ont remporté une grande victoire. Ce sont les Paluku Ngahangondi, l’homme des droits humains ou Jadot Mangwengwe,le terrible journaliste-animateur des annonces et publicités,qui lui est un homme de culture très modéré .

En suite les anciens députés attendus comme le CT Jaribu Muliwavyo,qui a écrit sur l’insécurité à Beni à été oublié par ses électeurs, tout comme Simon Kazungu, pourtant très bien côté. La catastrophe est dans le camp de députés de l’ex-Majorité Présidentielle.

Sans oubliés les honorables Mbindule et Nzangi s’en sortent avec honneur. Tantôt amis,tantôt ennemis et rivaux, les deux sont sur une juxtaposition des tactiques électorales très bien ancrées dans des discours politiques populaires et populistes qui portent des fruits.

Pour une fois la ville de BUTEMBO a honoré le baobab Pierre Pay-Pay, ancien gouverneur de la Banque du zaïre sans se faire prier. Si il se lance dans la lutte pour le gouvernorat, il peut avoir l’eglise Catholique comme allié moralisateur.

L’ancien maire de la ville de Beni Mufunza Bayengo sauve l’honneur quand les deux actuels de BUTEMBO et BENI sont sanctionnés pour leur appartenance à l’ex-Majorite présidentielle et à cause,certainement, de l’insécurité.

Les élus les plus étonnants sont Carly Nzanzu Kasivita qui fait un bon score et meilleur à Beni territoire aux nationales avec le professeur Anselme Kitakya aux provinciales. Il faut signaler que ces deux ministres du gouvernement Julien Paluku ont toujours été très bien côtés. Carly Kasivita est un ancien du pprd qui a rejoint le BUREC non sans faire des mécontents.

Les députés les plus facilement élus sont les honorables Kiro ,Kyambi, Vahumahwa, dont le bilan depuis 2006 n’a pas été contredit et leurs positions dans leurs partis politiques sont toujours un atout.

L’honorable professeur Anselme Kitakya peut aussi se lancer dans la course au gouvernorat. Cet ancien étudiant de l’abbé Malumalu,qui a fini ses études en Belgique et qui a lutté contre la fraude minière est le fidèle des fidèles de Julien Paluku.

L’assemblée provinciale du Nord-Kivu va fonctionner avec une bonne partie de députés plus activistes de la société civile aux discours des alertes et des revendications qui sont parfois en contradiction avec des vrais discours politiques des prévisions budgétaires, des contrôles parlementaires et des bilans.

Le Nord-Kivu à du sang nouveau au niveau national et provincial avec des députés élus qui ont endurés comme Promesse Matofali ,TEMBOS Yotama,Kizerbo.

Retenez pour le nord kivu et le Maindombe, les elections des senateurs et gouverneurs interviendront au mois de juin selon le calendrier de la Ceni.

Magloire Paluku

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

COUPE DU CONGO : L’AS Nyuki confirme sa participation à la 55éme édition

Ayant bénéficiée de la mesure de la FECOFA