Campagne électorale à BENI : La société Civile appelle la population à la tolérance politique

Campagne électorale à BENI : La société Civile appelle la population à la tolérance politique

La coordination urbaine de la société civile de BENI à l’est de la république démocratique du Congo a appelé ce samedi 16 Mars les habitants de BENI de bannir les actes d’intolérances politiques pendant cette période de campagne électorale, qui a été lancée ce week-end dans cette région.

Les forces vives de BENI, région victime de l’activisme du groupe rebelle ADF demandent à la population d’avoir un esprit “d’écoute des messages des candidats afin de les juger” a indiqué à Kis24.info Kizito Bin Hangi président de la société civile de BENI .

Nous Ne voudrions pas assister aux actes d’intolérance politiques” a-t-il ajouté.

Selon lui, cette attitude de la population vis-à-vis des candidats permettra le bon déroulement de la campagne électorale.

Toutes fois , Le president de la société civile de BENI interpelle la commission électorale nationale et indépendante, CENI de sanctionner tout candidat qui va propager des messages de haine et de tribalisme pendant la campagne électorale a martelé KIZITO BIN HANGI.

La campagne électorale pour les législatives nationales et provinciales a été lancée ce samedi 16 mars dans la région de BENI ,Selon le nouveau calendrier par la commission électorale nationale et indépendante.

Durant deux semaines les candidats vont rappeler leurs numéros aux électeurs.

Une timidité s’est observée dans la ville à ce premier jour de campagne. Les candidats hésitent de communier avec leurs electeurs dans le face à face.

Les élections sont prévues ce 31 mars dans les circonscriptions de BENI ville et territoire , BUTEMBO ville ( nord-Kivu) et à Yumbi dans le Mai ndombe.

Ces scrutins étaient reportés dans ces 4 entités suite au virus ebola et à l’insécurité.

Jonathan kataliko

About the author

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like

Les eaux usées provenant de la prison de Kakwangura présente un danger pour la population de Bel-Air

Ces eaux dégage des odeurs nauséabondes et serait