lundi, mars 1, 2021
Home Société Kisangani: sur fond de pleurs, le journaliste José Menga inhumé entre soleil...

Kisangani: sur fond de pleurs, le journaliste José Menga inhumé entre soleil et lune à Paradiso

Enfin, c’est fait !
José Deschartes Menga Mbula a été conduit, ce jeudi 18 février, à sa dernière demeure au nécropole paradisiaque moderne de Kisangani, entre soleil et lune. C’est une marrée humaine qui a accompagné l’ancien journaliste de la Radio Okapi sur fond de pleurs et fortes émotions.

Le Gouverneur de la Tshopo Walle Lufungula, le Vice-gouverneur Abibu Sakapela et plusieurs officiels administratifs dont le maire de la ville de Kisangani ont pris part aux cérémonies funéraires, sans citer sa famille, ses proches et toute la corporation des journalistes réunis au sein de l’UNPC/Tshopo.

Peu avant une messe d’action de grâce tenue à la cathédrale Notre-Dame du rosaire Rosaire, une cérémonie d’exposition du corps suivie de la lecture de la biographie du défunt et dépôt des gerbes de fleurs a eu lieu à la morgue de la Clinique universitaire.
À la messe, des témoignages poignants s’en sont suivis. Plusieurs ont reconnu la bravoure de José Menga et ont appelé la jeunesse montante dans la presse de s’approprier les valeurs professionnelles de l’icône disparue.

Le chevronné journaliste José des Chartes Menga, est décédé dans la matinée du lundi 08 février, à la clinique St Gaspard de Kisangani. Il repose à jamais au cimetière Paradiso.

Qui est José Menga ?

José des Chartes Menga Mbula est l’un de meilleurs journalistes que la ville de Kisangani ait connu, ont témoigné ses proches de Bunia en Ituri, ou de la Tshopo, et de la RDC en général.

Né le 3 mai 1974 à Kisangani, après ses études primaires, il a décroché son diplôme d’Etat au Collège Maele en section littéraires, avant d’entreprendre ses études universitaires en sciences politiques à l’université de Kisangani.

Fort de ses connaissances littéraires, il a combiné ses études avec le journalisme. Dans les années 93, il a fait ses premiers pas à la RTNC (OZRT à l’époque), avant de rejoindre la Radiotélévision Amani de l’Archidiocèse de Kisangani à sa création en 1995. Alors qu’il y assumait les fonctions de rédacteur en chef, il a également presté comme correspondant de la BBC.

Journaliste talentueux, il sera l’un des deux premiers journalistes recrutés par la Radio Okapi en février 2001 à Kisangani, peu avant le lancement de son signal le 25 février 2002.

José Menga a travaillé dans plusieurs rédactions de la Radio Okapi à travers le pays. A Kinshasa, à Goma et tout dernièrement à Bunia où il assumait les fonctions de secrétaire de rédaction, poste qu’il a occupé durant plusieurs années avant la fin de son contrat en 2017.

En reporter chevronné, il a réalisé plusieurs reportages pendant les moments difficiles, notamment à Bunia dans l’Ituri au plus fort de la guerre interethnique dans les années 2003.

Il a été également au front médiatique de Goma lors de la guerre de M23 de Laurent Nkunda, en 2009.
Jose des Chartes Menga laisse derrière lui une grande famille.

Rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Élection au barreau de la Tshopo : Jean-Aubin Akamba nouveau Bâtonnier

Élection au barreau de la Tshopo : Jean-Aubin Akamba nouveau Bâtonnier

Regain de criminalité à Kisangani: rebelle ou nationaliste, le vrai visage de Guy Lumumba [Exclusif]

Regain de criminalité à Kisangani: rebelle ou nationaliste, le vrai visage de Guy Lumumba [Exclusif]

Beni: 14 personnes tuées dans deux attaques des rebelles à Kisima et à Oïcha

14 civils ont été tués dans des deux attaques attribuées aux combattants de forces démocratiques alliées (ADF), la nuit du mardi au...

Insécurité à Kisangani: LUCHA exige la « démission urgente » du REDOC de l’ANR et du maire de la ville

Le mouvement citoyen Lutte pour le Changement, LUCHA section Kisangani, a tenu un point de presse ce mercredi 24 Février 2021...