dimanche, février 28, 2021
Home Société RDC/Affaire Chebeya: 117 ONG des droits de l'homme réclament la tête de...

RDC/Affaire Chebeya: 117 ONG des droits de l’homme réclament la tête de Jonh Numbi

Des nouveaux témoignages diffusés par la radio France Internationale (RFI) ont apporté des révélations bouleversantes dans l’assassinat de Floribert Chebeya Bahizire et Fidèle Bazana Edadi.

Tués le 01er Janvier 2010, les circonstances de la mort du directeur Exécutif de l’ONG des Droits de l’homme Voix de sans voix(VSV) et son chauffeur, n’ont jamais été élucidées.

Au cours de la semaine écoulée, la Radio France Internationale a diffusé une série de reportages dans lesquels deux policiers ont fait des révélations accablantes par rapport à l’assassinat de ces deux acteurs de droits de l’homme.
Ces policiers mettent à cause le généraux Jonh Numbi et Zelwa Katanga alias Djadjidja

L’assassinat de Chebeya et Bazana, un crime d’État

Dans une déclaration publiée ce mercredi 10 février 2021 à Kinshasa, les 117 Ong et mouvements citoyens rappellent qu’après onze ans, Ils sont en attente « de la vraie justice » pour Floribert Chebeya Bahizire et Fidèle Bazana Edadi.

À ce communiqué d’ajouter :« nous constatons la passivité et la non implication effective de l’Etat congolais pour le rétablissement de la vérité en vue de votre tous les responsables impliqués dans cet assassinat ».

Ces Ong et mouvements citoyens réclament que justice soit faite

Ces ONG des droits de l’homme et mouvements citoyens exigent l’arrestation immédiate et sans condition du Général Jonh Numbi Banza Tambo ,suspect nº01 dans l’assassinat de Floribert Chebeya Bahizire et Fidèle Bazana Ebadi.

La réouverture rapide du procès de l’assassinat de deux défenseurs des droits humains afin de lutter contre l’impunité des auteurs des crimes contre les défenseurs des droits humains et les activistes pro-democratie ,
La protection et la sécurisation des témoins oculaires et leurs familles pour toutes fins utiles, La sécurisation ,pour des raisons d’enquêtes,de la concession du Général Jonh Numbi Banza Tambo et surtout celle du Général Zelwa Katanga alias Djadjidja situées à Mitondi ,commune de Mont Ngafula où le corps du défenseur des droits humains Fidèle Bazana Edadi aurait été enterré.

D’après les témoignages de ces deux policiers, Chebeya et Bazana avaient été étouffés dans l’inspection Générale de la police sous ordre de Jonh Numbi et Zelwa Katanga.

Rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Élection au barreau de la Tshopo : Jean-Aubin Akamba nouveau Bâtonnier

Élection au barreau de la Tshopo : Jean-Aubin Akamba nouveau Bâtonnier

Regain de criminalité à Kisangani: rebelle ou nationaliste, le vrai visage de Guy Lumumba [Exclusif]

Regain de criminalité à Kisangani: rebelle ou nationaliste, le vrai visage de Guy Lumumba [Exclusif]

Beni: 14 personnes tuées dans deux attaques des rebelles à Kisima et à Oïcha

14 civils ont été tués dans des deux attaques attribuées aux combattants de forces démocratiques alliées (ADF), la nuit du mardi au...

Insécurité à Kisangani: LUCHA exige la « démission urgente » du REDOC de l’ANR et du maire de la ville

Le mouvement citoyen Lutte pour le Changement, LUCHA section Kisangani, a tenu un point de presse ce mercredi 24 Février 2021...