lundi, mars 1, 2021
Home Politique Nécessité d'un dialogue pour la paix dans la TSHOPO,un pamphlet de Delou...

Nécessité d’un dialogue pour la paix dans la TSHOPO,un pamphlet de Delou LUKANGILA

C’est depuis un certain temps que la province de la Tshopo vive sous un bras de fer entre certains les députés provinciaux (G19) et le gouvernement provincial chapeauté par le Gouverneur de province excellence Maître WALLE LOFUNGOLA Louis-Marie .

Face à ce combat des biceps entre les deux institutions provinciales de la Tshopo, il s’observe le triomphalisme , le clientélisme, tribalisme , les injures faciles , les humiliations et manque de collaboration entre les deux parties en conflit , chose qui ne favorisera pas le développement de la province.

Tout ça, est dû à la motion de censure du 25 juin 2020 visant la décheance de gouverneur et son gouvernement provincial, dont le résultat après traitement de ladite motion à la plénière de l’assemblée provinciale de la Tshopo est connu par tous.
Ayant saisi la cour constitutionnelle, le gouverneur WALLE LOFUNGOLA Louis-Marie pour irrégularité des procédures lors de traitement de la motion par les députés provinciaux, la cour constitutionnelle a dit le droit en faveur du gouverneur. Par conséquent, il était d’office réhabité dans son poste de gouverneur de province de la Tshopo. De ce point de vue, l’arrêt de la cour constitutionnelle est exécutoire et ne doit pas faire objet d’aucun recours ou autres débats.
En conclusion, la situation politique actuelle de la Tshopo ne permettra pas de voir la province évoluée dans une bonne direction, raison pour laquelle, j’invite le gouverneur Maître WALLE LOFUNGOLA Louis-Marie et son gouvernement provincial, tout les notables de la Tshopo ici présents à Kisangani, les députés provinciaux de la Tshopo , les acteurs de la société civile de la Tshopo, les jeunes leaders de la Tshopo, les responsables de confession religieuse, toute tendance confondue, à se réunir rapidement autour d’une même table enfin de discuter sur les points qui ont été à la base de conflit entre les deux institutions provinciales de la Tshopo, de trouver un terrain d’entente et de les aider (deux parties en conflit) de tracer une nouvelle orientation pour permettre la province de la Tshopo de se développer, car l’union fait la force, dit-on !

Libre penseur

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Élection au barreau de la Tshopo : Jean-Aubin Akamba nouveau Bâtonnier

Élection au barreau de la Tshopo : Jean-Aubin Akamba nouveau Bâtonnier

Regain de criminalité à Kisangani: rebelle ou nationaliste, le vrai visage de Guy Lumumba [Exclusif]

Regain de criminalité à Kisangani: rebelle ou nationaliste, le vrai visage de Guy Lumumba [Exclusif]

Beni: 14 personnes tuées dans deux attaques des rebelles à Kisima et à Oïcha

14 civils ont été tués dans des deux attaques attribuées aux combattants de forces démocratiques alliées (ADF), la nuit du mardi au...

Insécurité à Kisangani: LUCHA exige la « démission urgente » du REDOC de l’ANR et du maire de la ville

Le mouvement citoyen Lutte pour le Changement, LUCHA section Kisangani, a tenu un point de presse ce mercredi 24 Février 2021...