jeudi, février 25, 2021
Home Politique RDC : Les députés se sauvent en sacrifiant le gouvernement

RDC : Les députés se sauvent en sacrifiant le gouvernement

Ce mercredi 27 janvier 2021 à Kinshasa s’est tenue une plénière différente des autres, pourquoi différente? Parceque cette dernière analysait la motion de censure contre le gouvernement Ilunga Ilunkamba pour qui plusieurs griefs étaient retenus.

Le premier ministre absent de la salle, quelques ministres de son gouvernement présents, il a été condamné par défaut.

Oui, le gouvernement a été sacrifié en faveur des élus nationaux.

Le 06 décembre 2020 le président de la république, SEM Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo s’adressait à la nation pour rendre officiel les résultats de consultations qu’il avait lancé, pendant cette adresse on peut bien entendre le chef de l’État dire qu’il y a crise entre l’assemblée nationale et son gouvernement menaçant ainsi les députés nationaux de la dissolution de l’Assemblée nationale ce qui a laissé une libre cour à la trahison au sein de la classe politique congolaise.

Depuis ce jour tous les acteurs politiques principaux se sont précipités pour adhérer à l’union sacrée de la nation qui est une nouvelle vison de la gestion du pays prônée par le président de la république, cette union sacrée a fait son premier enfant le 10 décembre 2020 par la déchéance du bureau Mabunda à l’assemblée nationale pour laisser libre cour au pouvoir en place de bien contrôler les deux institutions.

La question que je me pose sans interruption est de savoir si on peut bien diriger sans une opposition ? Joseph Kabila est-il maitenant à l’opposition ? Affaire à suivre le bilan du mandat.

La RDC est le seul pays au monde où le président de la république a un mandat positif et le premier ministre et son gouvernement en ont un négatif.

Etonnant !!!

Le premier ministre n’a fait que 18 mois au pouvoir pendant que le président en a fait 24, comme les déclarations du premier ministre Ilunga Ilunkamba renseignent le président de la république a présidé toutes les réunions traditionnelles de conseils de ministre et il était le seul à prendre une décision, on attendait toujours le ministre Jolino Makelele dire le président de la république ordonne, a décidé Etc.

Pourquoi jetter la faute de l’autre côté si on a été ensemble et avons dirigé ensemble ? Le voici qui refuse de démissionner, c’est une nouvelle guerre qui s’éclate tout ça au détriment de la population.

Qui va sortir gagnant de cette guerre? Quel meilleur gagne.
Wait and see.

Justin, Le Blogueur !

>> LIRE AUSSI: http://kis24.info/2021/01/28/rdc-ilunga-ecrase-nouvelle-donne-politique-dans-la-bataille-fatshi-kabila-que-retenir/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Beni: 14 personnes tuées dans deux attaques des rebelles à Kisima et à Oïcha

14 civils ont été tués dans des deux attaques attribuées aux combattants de forces démocratiques alliées (ADF), la nuit du mardi au...

Insécurité à Kisangani: LUCHA exige la « démission urgente » du REDOC de l’ANR et du maire de la ville

Le mouvement citoyen Lutte pour le Changement, LUCHA section Kisangani, a tenu un point de presse ce mercredi 24 Février 2021...

BUTEMBO/Dossier assassinat d’un médecin camerounais: 8 prévenus de nouveau à la barre

BUTEMBO/Dossier assassinat d'un médecin camerounais: 8 prévenus de nouveau à la barre

Kisangani/Insécurité ; Richard Katembo invite les jeunes à se désolidariser des inciviques

Kisangani/Insécurité ; Richard Katembo invite les jeunes à se désolidariser des inciviques.