mardi, janvier 19, 2021
Home Politique Suspension des initiatives parlementaires contre les Gouverneurs : Lotika, Matata et Kanga...

Suspension des initiatives parlementaires contre les Gouverneurs : Lotika, Matata et Kanga touchés dans l’œil !

Alors que nombreux gouverneurs des provinces sont sous pression de motions initiées par leurs assemblées provinciales pour les déchoir, Gilbert Kankonde vient de prendre les devants.

Dans un message officiel daté du mercredi 23 décembre 2020, le ministre de l’Intérieur, Gilbert Kankonde a exigé le «report immédiat de toute initiative parlementaire susceptible de conduire à une motion de censure ou de défiance contre des Gouverneurs des provinces.»

Cette décision agace certains élus provinciaux et acteurs politiques. C’est le cas notamment du député provincial de la Tshopo, Me Theoveul Lotika.

C’est via son compte Twitter qu’il s’est exprimé quant à ce. Pour cet élu de la ville de Kisangani, touché dans son œil, les Assemblées Provinciales «ne sont nullement sous tutelle du ministère de l’intérieur

«Il n’appartient pas à un Vice-premier Ministre de l’Intérieur de juger de l’opportunité des actions politiques des assemblées provinciales. Les Assemblées Provinciales sont des Institutions politiques établies par la Constitution et qui fonctionnent suivant les prescrits de la loi sur la libre administration des provinces.» explique-t-il.

Bien plus, ajoute-t-il :

«Nulle part, le VPM n’est cité pour instruire, interdire ou autoriser une assemblée qui agit de plein droit

Une décision illégale ?

C’est l’ex-ministre du budget, le Pr Matata Makalamba, qui qualifie à son tour cette décision de Kankonde d’illégale.

En conséquence, estime ce scientifique et homme politique, la décision est « nulle. »

«Tout ordre manifestement illégal est nul.» ecrit-il

Et à Mathieu Kanga, coordinateur du Parlement Débout RDC, de s’interroger sur cette décision.

«c’est quoi cette dictature qu’il est entrain d’imposer ? Pourquoi la Présidence ne dit rien quant à ce ? Depuis quand les assemblées sont devenues sous tutelle du VPM Intersec?»

Il appelle, dans son interrogatoire, le président à sortir de son silence en qualifiant cette décision d’une dictature.

« Nous en appelons au Président de la République de mettre fin à cet excès du pouvoir du VPM Gilbert Kankonde.» souligne Dr Kanga, en réaction à cette décision.

Dans son télégramme, le patron de l’intérieur a justifié cette interdiction par des «raisons de sûreté intérieure et respect du droit de la défense qui est nécessaire pour la régularité des procédures.»

À noter que dans un autre communiqué, Gilbert kankonde a invité tous les Gouverneurs de province à Kinshasa pour la conférence de gouverneurs qui aura lieu du 28 au 29 décembre.

Cette conférence présidée par Félix-Antoine Tshisekedi aura pour thème « la gouvernance des provinces dans l’environnement démocratique actuel : défis et opportunités.»

David Gaston MUKENDI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Tueries à Beni: Kyambi Désiré salue l’arrivée du sous chef d’État-major des FARDC en charge des opérations

Le député provincial, Kyambi Lukumbuka Désire est arrivé dimanche 17 janvier 2021 à Beni accompagné du sous chef d'État-major des FARDC en...

Beni: une année après son incendie par des manifestants anti-Monusco, la mairie sera construite

La mairie de Beni au Nord-Kivu va revêtir d'une nouvelle robe, une année après son incendie par des manifestants en colère lors...

TS Malekesa: Le président Jacques Mandiongwe a violé les procédures pour suspendre mon comité (Alpha Bushiri)

Il s'est vit depuis quelques semaines une forte altercation entre le comité de la coordination et celui de supporters de TS Malekesa,...

Nord-Kivu: « à Beni, j’ai découvert un paradis, une terre généreuse mais un peuple meurtri et éprouvé… mais pas écrasé » (Donatien N’shole)

La situation sécuritaire est très déplorable à Beni au Nord-Kivu a affirmé lundi 18 décembre 2021, l'abbé Donatien N'shole, secrétaire général de...