samedi, janvier 23, 2021
Home Société Kisangani: le commandant de la police GMI Est/Kabondo poursuivi en justice pour...

Kisangani: le commandant de la police GMI Est/Kabondo poursuivi en justice pour « actes criminels » et « sabotage »

Après la bavure policière connue Jeudi 10 décembre 2020 dans la commune Kabondo à Kisangani, le collectif des victimes (4 avocats au Barreau de la Tshopo) n’ont pas baissé le bras. Ils viennent à cet effet de passer à une vitesse supérieure dans ce dossier.

Ce collectif d’avocats dont Me Dominique Kangamina, Me Rachel Kabamba, Me Didier Mbidi et Me Alice Mokambula vient d’introduire une plainte à charge du commandant de la police GMI Est (6eme Kabondo) le major Alex.
Il est poursuivi dans sa suite avec l’OPG Avangu et certains éléments de la PNC, notamment pour « actes criminels » et « sabotage » à la notoriété et prestige d’un avocat.

Dans cette plainte déposée vendredi 11 décembre 2020, sur la table de l’auditeur militaire supérieur près la cour militaire de l’ex-province orientale à Kisangani, ces hommes des droits rappellent en fond les préjudices subis.

Voici les préjudices : deux téléphones Androids de marque Techno CAMON 12 pro et Techno POVOIR endommagés le display, un téléphone de marque Techno Spark 3 extorqué et une somme d’argent au montant de 110$ et 80.000 Franc congolais, une veste et une chemise déchirées ainsi que les blessures. »

« Au stade actuel, ne voulant pas se faire justice, nous attendons voir ces policiers être interpelés et répondre de leurs actes criminels commis sur nous,
en sabotant notre notoriété, prestige et profession ; Que toutes les autorités qui nous lisent en copie, interviennent chacune en ce
qui la concerne, pour que de telles pratiques de barbaries et criminelles faites
à l’encontre des Avocats que nous sommes qui ne reflètent pas non plus l’image de la Police Nationale Congolaise et que celles-ci ne se répètent plus dans l’avenir en République Démocratique du Congo en général et dans la province de la Tshopo ville de Kisangani en particulier, »
peut-on lire.

Bien plus, « Qu’il vous plaise Monsieur l’Auditeur Militaire Supérieur de faire droit avec diligence à la présente plainte. » martèlent ces avocats.

Dans la foulée, les passants ont été victimes des menaces et tortures leurs imposées par les agents de l’ordre. Ces derniers ont, tout de même, traité les avocats à de « voyous »
comme leur client en utilisant le termes « Avocat nde nani, toko liya bino na kwanga, ata bobengi Tshisekedi akokende na biso epayi te. »

« Il y a lieu de relever ici que les plaignants que nous sommes, n’étions pas les seules victimes de ces actes criminels de ces éléments de la Police Nationale Congolaise agissant sous le commandement du major Alex GMI EST et OPJ AVANGU , mais aussi les passants ont été également blessés à l’occasion des coups des matraques et coups des gazes lacrymogène leurs administrés
également par ces policiers, aussi chose grave, l’un des policiers a chargé son arme pour tirer sur Maitre Dominique LUMPEMPE » ajoutent les 4 avocats, plaignants.

La situation était volatile, jeudi 10 décembre, dans la bonne partie de la commune Kabondo. Les policiers commis commandement du GMI (groupe mobile d’intervention) Est/6eme Kabondo se sont livrés à des actes ignobles devant un groupe d’avocats qui venaient imprégner de l’arrestation de l’un de leurs. Une situation confuse qui a plongé les environs de ce bureau à un théâtre de gaz lacrymogènes, vus la résistance de part et d’autres.

Serge SINDANI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Nord-Kivu: Nzanzu Kasivita redonne du sourire aux déplacés de guerre de Rwenzori à Beni

Au moins 500 familles des déplacés venues du secteur de Rwenzori ont été assistées ce jeudi 21 janvier 2021 par le...

Sud-Kivu: La société civile alerte sur « une occupation étrangère » en gestation à Bunyakiri

La société civile de Bunyakiri a alerté autour de l'insécurité croissante à Bunyakiri suite au mouvement migratoire y observé depuis 2018...

ESU: Thomas Luhaka annonce la reprise des activités académiques, Tshopo et 12 autres provinces non concernées

ESU: Thomas Luhaka annonce la reprise des activités académiques, Tshopo et 12 autres provinces non concernées

Beni: le député Kyambi Lukumbuka salue l’inauguration des ponts construits par le gouvernement provincial

Le gouverneur du Nord-Kivu, Nzanzu Kasivita Carly a inauguré mardi 19 janvier 2021, deux ponts d'importance capitale en ville de Beni, dans...