mardi, décembre 1, 2020
Home Installation du Bourgmestre de Minembwe : Ruberwa clarifie "ma mission était nationale...
Array

Installation du Bourgmestre de Minembwe : Ruberwa clarifie « ma mission était nationale et je l’ai exécuté en âme et conscience »

Interpelé ce lundi 19 octobre par la chambre basse du parlement, sur fond des controverses dans l’affaire de Minembwe (qui soupire de la balkanisation du pays), Azarias Ruberwa s’est expliqué, nettement, devant les élus.

Alors ministre d’État en charge de la décentralisation, Ruberwa dit avoir exécuté sa mission en âme et conscience, pas de dérapage allant à sauter les limites de ses responsabilités.
Il nie donc avoir installé un quelconque bourgmestre à Minembwe en trouvant pas juste d’être interpellé et répondre aux actes posés par les autorités compétentes (locales).

« Ma mission était nationale, je l’ai exécutée en âme et conscience. Il n’est pas approprié que le ministre que je suis réponde des actes posés par les autorités locales. » a-t-il dit.

Dans ses explications, Azarias Ruberwa a rappellé que, l’installation du bourgmestre de Minembwe a été fait et assumée par le ministre provincial de l’intérieur du Sud-Kivu.
D’ailleurs son séjour au Sud-Kivu rentrait dans l’actif d’une tournée sécuritaire initiée par le ministre national de la Défense, dit-il.

D’après toujours lui, parlant de différents textes des différents gouvernements sur la commune de Minembwe, « Toutes ces décisions ont été prises par des autorités compétentes. »

Visiblement, Ruberwa se disculpe et tente de mettre fin aux suspens. Il est aussi contre des accusations portées contre lui, dans l’affaire de la balkanisation. Mais au-delà, le ministre reconnaît que « la situation à Minembwe est préoccupante. »

« Pour ce qui est de la balkanisation, il s’agit d’une accusation sans fondement. Je ne me reconnais pas dans ce concept. »

Et d’insister : « Il n y a pas eu des députés nationaux ou ministres qui soient partis pour installer le bourgmestre de Minembwe… »

Intervenant à ce sujet, le député Juvenal Munubo ne trouve pas aussi bien opportun, le débat sur l’affaire Minembwe.
Selon ce cadre de l’UNC, parti cher à Vital Kamerhe, il y a des réels problèmes dans ce pays qui doivent être débattus.

Munubo qui a participé à la caravane sécuritaire avec le ministre de la défense, a invité ses collègues à l’apaisement.
Il se résume à trois points :

Il n y a rien de grave qui a été fait à Minembwe

Il n y a pas de balkanisation dans le dossier Minembwe

Parlons de choses importantes.

Cependant, dans le couloir, les débats sont explosifs. L’affaire Minembwe continue de battre de l’aile. Tous les canaux médiatiques et politiques y sont tournés.

Interpellé par le député élu du Nord-Kivu Muhindo Nzangi, le Ministre Ruberwa a clarifié toutes les lanternes sur la fameuse installation du Bourgmestre de Minembwe.

Ruberwa revient à la plénière dans 48h pour répondre aux préoccupations soulevées par les députés nationaux.

Dossier à suivre !

Serge SINDANI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Tshopo : des nouvelles flambées des eaux ravagent la cité d’Isangi et plusieurs villages riverains

Tshopo : des nouvelles flambées des eaux ravagent la cité d'Isangi et plusieurs villages riverains

Tanganyika: l’entente de football déterminée à booster le sport-roi en province

L'Entente de football du Tanganyika (EFTANG) a organisé ce dimanche 29 novembre 2020 un Symposium sportif dans le village de MAMA Kasanga...

L’Ordonnance du Conseil d’Etat dans l’affaire de la FEC : Une injustice, même contre le diable, reste un fait condamnable (Jacques Issongo)

L’Ordonnance du Conseil d’Etat dans l’affaire de la FEC : Une injustice, même contre le diable, reste un fait condamnable (Jacques Issongo)

Kisangani : la mutuelle OMEGA vole au secours des orphelines et orphelins du centre Saint-Laurent

Kisangani : la mutuelle OMEGA vole au secours des orphelines et orphelins du centre Saint-Laurent

Recent Comments