Ces assises de trois jours ont permis aux gouverneurs des provinces limitrophes de la République d’Angola et de la République Démocratique du Congo de discuter sur les épineuses questions de défense et sécurité aux frontières depuis lundi 14 septembre 2020 à Luanda, la Capitale Angolaise.

Selon la presse provinciale du Kasaï Central, le bipartite a tiré ses rideaux ce mercredi 16 septembre 2020 par la signature de trois accords mettant un terme à la réunion bilatérale de défense et de sécurité entre les deux pays.

Les accords portent notamment sur :

1. La matière de défense et sécurité;

2. la circulation des personnes et des biens le long de la frontière commune,

3. Et le mémorandum d’intention sur la création de la commission permanente mixte de défense et de sécurité entre les deux pays.

Nos sources précisent que les dix gouverneurs réunis à Luanda sous la modération du Dr. José Bamóquina Zau Secrétaire d’Etat angolais à l’Intérieur sont tombés aussi d’accord sur plusieurs points entre autres:

de soutenir une nouvelle ère de collaboration active entre les parties, de diligenter la mise en œuvre des instruments juridiques nécessaires pour la matérialisation de la collaboration entre les parties, d’encourager leurs États respectifs de procéder à l’identification de la population frontalière en vue d’en contrôler et faciliter la circulation, d’agréer et d’harmoniser le coût des taxes locales de passage aux postes frontaliers pour faciliter la circulation des personnes et des biens et décourager la fraude, de s’engager à établir des postes et des marchés frontaliers pour faciliter les échanges commerciaux, d’appuyer l’établissement des missions consulaires respectives dans les chefs-lieux des provinces frontalières et enfin d’identifier les potentialités respectives des parties dans divers domaines de la vie sociale (éducation, santé, commerce, agriculture) afin d’encourager l’exploitation.”

Outre les questions de défense et sécurité, congolais et angolais ont discuté des questions ayant trait à la gestion de l‘impact de la COVID-19 et la mise en commun des moyens de l’éradiquer.

Ce bipartite a connu la participation Congolaise de :

• Dieudonné Pieme Tutokot (Kasaï),
• Ambroise Kamukuny (Kasaï Central),
• Atou Matubuana Nkuluki (Kongo Central),
• Léopold Kangulumba Kisesele Kakoma (Kwango),
• Mme Fifi Masuka Saini, vice-gouverneur du Lualaba).

Et du côté angolais de :
• Dr. Miguel dos Santos de Oliveira, vice-gouverneur de la province de Cabinda,
• Dr. Ernesto Muangala, gouverneur de Lunda Norte,
• Victor da Silva de Oliveira,vice-gouverneur de la province de Moxico,
• Sérgio Lúther Rescova Joaquim, gouverneur de Uíge
• M. Pedro Makita Arnaldo Júlia de la province du Zaire.

Signalons que les deux pays partagent une longue frontière commune de 2.511 km, dont 136 km avec la province du Kasaï Central.

 

Corneille MUAMBA DIBONDO

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

Élections Gouvernorales en RDC: l’AJDDH prône un vote direct pour lutter contre la corruption

Élections Gouvernorales en RDC: l'AJDDH prône un vote direct pour lutter contre la corruption