B24 militants du mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA) ont été interpellés, lundi 14 septembre 2020, par les forces de l’ordre à Beni au Nord-Kivu. C’était au cours d’une manifestation contre l’insécurité.

Par cette action, ce mouvement citoyen non partisan a lancé une série des manifestations illimitées pour dénoncer le massacre à répétition dans cette région.

Tôt le matin de ce lundi, de grandes artères de la ville ont été barricadées par les jeunes en colère et des militants.

Des pneus ont été aussi brûlés sur la chaussée et dans les grands carrefours par des jeunes qui expriment leur ras-le-bals face à la montée de l’insécurité.

Les forces de l’ordre ont été déployées dans la ville pour étouffer cette manifestation qui a été interdite par l’autorité urbaine.

Ainsi, la police a procédé à quelques interpellations des jeunes. Elle confirme à Kis24.info ces interpellations de 24 personnes.

Pour sa part, Kasereka Liko, militant de la Lucha confirme l’arrestation de ses collègues.

La tension reste tendue à Beni. Les activités socio-économiques restent paralysées.

JEK

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

Élections Gouvernorales en RDC: l’AJDDH prône un vote direct pour lutter contre la corruption

Élections Gouvernorales en RDC: l'AJDDH prône un vote direct pour lutter contre la corruption