L’armée congolaise invite tous les groupes armés qui opèrent en province de l’Ituri dont les miliciens de la CODECO et “Chini ya kilima” de déposer les armes en vue de pacifier cette région, longtemps écumée par ces bandits, auteurs de plusieurs atrocités notamment à Djugu, Mahagi et Irumu.

Dans un communiqué publié ce mercredi 12 août 2020, le commandement du secteur opérationnel de l’Ituri promet de traquer tous les groupes armés récalcitrants et lance une mise en garde avec insistance à ces derniers de répondre positivement à l’appel du président de la République Félix Tshisekedi et de rejoindre les centre de regroupements prévus.

Ce document signé par Jules Ngongo, porte-parole de l’armée dans cette partie du pays met aussi en garde toutes les communautés ituriennes qui tentent de se prendre en charge par des mouvements d’auto-défense en vue d’envenimer la situation dans cette province.

Les FARDC exhortent aussi toutes les communautés ituriennes de s’abstenir d’envenimer la situation sécuritaire de la province et d’entraver les actions de FARDC par des appels d’auto-prise en charge. Toute tentative sera considérée comme une trahison “ peut-on lire dans ce communiqué.

Les forces armées appellent plutôt toutes ces communautés à faire confiance à l’armée et à la police et à contribuer aux efforts de restauration de la paix et de l’autorité de l’État de l’ensemble de la province de l’Ituri.

Rédaction

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

Élections Gouvernorales en RDC: l’AJDDH prône un vote direct pour lutter contre la corruption

Élections Gouvernorales en RDC: l'AJDDH prône un vote direct pour lutter contre la corruption