Les notables et la jeunesse de Beni au nord-kivu condamnent les propos du député provincial, Promesse Matofali, l’élu de Butembo, qui banalisent les tueries des civils à Beni. Dans ses deux déclarations publiées séparément, ces deux structures qualifient le discours de ce député de “haineux et de vexatoire.”

D’abord pour la jeunesse de Beni, ces propos sont de nature à cracher sur des milliers des personnes tuées dans les violences attribuées aux combattants ougandais de l’ADF. Les jeunes de Beni pensent que le député matofali est entrain de semer la division entre la population de Beni et celle de Butembo, pourtant qui parle un même langage sur la situation sécuritaire dans la règion. Par voie de consequence, cette structure déclare ” le député promesse matofali persona non grata à Beni”.

Les notables de Beni appellent la population de retirer leur confiance à cet élu. Pour ce comité des sages, l’assemblée provinciale du nord-kivu doit déclencher une action disciplinaire à l’endroit du député promesse Matofali.

” Nous demandons aussi à ce député qui propage des discours de haine et vexatoire de revenir à la raison et de demander pardon” a expliqué le notable Damien Kamash.

Lors d’un meeting tenu le week-end dernier à Butembo ( nord-kivu) son fief électoral, le député promesse MATOFALI a déclaré qu’il se soucie moins du massacre de Beni car n’étant pas sa circonscription électorale.

” Si on tue 100 personnes à Beni ça m’intéresse moins mais si on tue une personne à Butembo vous me verrez réagir”

Jonathan Kataliko

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

Élections Gouvernorales en RDC: l’AJDDH prône un vote direct pour lutter contre la corruption

Élections Gouvernorales en RDC: l'AJDDH prône un vote direct pour lutter contre la corruption