Dans une déclaration rendue public samedi dans la soirée et dont une copie est parvenue à Kis24.info, la Centrale du Collectif des notablites d’Uvira, CCNU condamne cet acte de barbarie à l’égard du Professeur Ordinaire BOSCO MUCHUKIWA, Directeur Général de l’Institut Supérieur de Développement Rural, L’ISDR/Bukavu.

la CCNU se dit être choquée du fait que pareil acte ignoble soit infligé à un Dignitaire de l’Enseignement Supérieur et Universitaire de la République Démocratique du Congo de son rang en plein exercice de ses fonctions. La Centrale du Collectif des Notabilités d’Uvira croit que les criminels et bandits qui ont attaqué le Professeur Bosco Muchukiwa se sont trompés d’époque, en faisant recours à la violence comme mode de règlement des comptes.

Cette structure regroupant les notables d’Uvira exhorte les autorités compétentes administratives et judiciaires à prendre toutes les mesures idoines qui s’imposent pour que les auteurs visibles et commanditaires de cet acte soient identifiés, poursuivis et sanctionnés conformément aux textes réglementaires qui régissent le secteur de l’énseignement supérieur et universitaire en RDC, mais aussi l’application des lois du Pays.

Rappelons que ses actes de barbaries à l’égard des Responsables des Institutions Supérieurs dans la province du Sud-Kivu sont de coutume, peu avant le Professeur Bosco Muchukiwa, c’est le Directeur Général de l’institut supérieur de pédagogie, ISP/BUKAVU, le prof Patrick Mzee SOMORA qui a subi plusieurs menaces de la part des personnes mal intentionnées avec comme vision de nuire au développement de la province du Sud-Kivu.

Jacques Furahisha

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

Élections Gouvernorales en RDC: l’AJDDH prône un vote direct pour lutter contre la corruption

Élections Gouvernorales en RDC: l'AJDDH prône un vote direct pour lutter contre la corruption