La situation actuelle “précaire” des professeurs d’universités congolaises, constatant une absence de la volonté politique du gouvernement national dans la résolution effective de leurs différentes préoccupations, occasionnent un foisonnement des réactions dans le chef de ces derniers.

C’est le cas récent du professeur Docteur en sciences agronomiques et ingénierie biologique, Billy BOLAKONGA.

S’exprimant en travers le réseau social Twitter sur la récente réunion hebdomadaire des ministres tenue vendredi 07 août par vidéo conférence, le recteur de l’Université mariste du Congo déplore que ce conseil n’a fait aucune allusion à leurs préoccupations.

Aux Profs, compte-rendu du conseil des ministres: pas une phrase pour rencontrer nos préoccupations.” S’adresse-t-il à ses collègues.

Billy BOLAKONGA qui a exploité le compte-rendu de ce conseil, pense enfin que le ministre d’État en charge de l’ESU n’a sûrement pas d’attention accordée aux désidératas des professeurs Congolais.

Le ministre-gazouillard va encore fredonner ses sempiternels et ennuyeux refrains pour berner des corbeaux rêveurs et lâcheurs de fromages!” ajoute le Prof.

Signalons que depuis un bon temps, les fines fleurs de la science en République démocratique du Congo sont inquiètes, parlant de leurs conditions de vies, dûment “déplorables”. Ainsi dans l’esprit de leurs différentes préoccupations figurent notamment l’amélioration de leurs conditions de vie, pourquoi pas au même titre d’un député Congolais, en majorant leurs salaires à la hauteur d’au moins 5.000 dollars.

Dans tout le pays, des mouvements des grèves illimitées sont constatés. Il ne jurent que par une solution effective à ces désidératas, et ce, conditionné pour la reprise des activités académiques, arrêtées, il ya quatre mois suite à l’État d’urgence sanitaire.

Serge SINDANI

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

Élections Gouvernorales en RDC: l’AJDDH prône un vote direct pour lutter contre la corruption

Élections Gouvernorales en RDC: l'AJDDH prône un vote direct pour lutter contre la corruption