Ils sont nombreux l’avant-midi de ce vendredi 07 août au bureau de l’Union pour la Nation Congolaise pour réclamer la libération de leur Président national, Vital Kamerhe.

Ces militants et sympathisants de l’UNC ont un seul langage: Kamerhe innocent, libérez Kamerhe

9h10, pendant qu’ils se préparaient pour faire les premiers pas de leur marche, ces militants de l’UNC se sont vu Assiégés par une forte présence des éléments de la Police.

Pour le fédéral ai de l’UNC/TSHOPO, rien ne sera fait dans la rue aujourd’hui vu le dispositif de la police présent devant leur bureau.

“Lorsque ton adversaire est mieux positionné, il faut être sage et intelligent pour renverser la tendance” a déclaré Richard LOSAMBO.

Sur place, les éléments de la police quadrillent le Bureau et ne veulent pas voir les militants sortir de leurs enceintes provinciales.

D’après des informations à notre possession, la mairie aurait interdit la marche tard dans la nuit du jeudi à ce vendredi.
L’autorité urbaine a par voie téléphonique informé les cadres de ce parti qu’une éventuelle marche n’est pas autorisée ce vendredi.

Poursuivi dans le dossier 100 jours du président de la République, Vital Kamerhe est écroué à Makala, il y a plus de trois mois. Son procès est en appel.
Cependant, le directeur de cabinet empêché du chef de l’État, clame encore et toujours son innocence et tente depuis lors sa liberté provisoire.

 

DavidGaston MUKENDI

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

Élections Gouvernorales en RDC: l’AJDDH prône un vote direct pour lutter contre la corruption

Élections Gouvernorales en RDC: l'AJDDH prône un vote direct pour lutter contre la corruption