La ville de Butembo est entourée par plusieurs groupes armés. Sont souvent les jeunes qui font partie de ces groupes. 

C’est dans ce cadre que le maire de la ville Maitre Sylvain Kanyamanda a plaidé, lors de la clôture du dialogue social dit « dialogue de vérité et sans tabous » organisé à Goma, pour l’encadrement de la jeunesse enfin de lutter contre l’insécurité.

Nous avons demandé à l’autorité provinciale, à travers cette commission ,de voir dans quelle manière nous pouvons soutenir l’encadrement des jeunes pour éviter que les jeunes restent aérés et restent à proie de toutes ces forces négatives […] . Nous pouvons refuser que les jeunes vont rester à domicile et ne pas intégrer ces groupes négatifs “ a fait savoir le maire de Butembo, ce dimanche à la presse du gouvernorat.

Sylvain Mbusa Kanyamanda a aussi parlé de l’épineuse question de refus de non originaire de Butembo. Pour lui, il est anormal de quitter une zone sécurisée pour une région en conflit.

Tellement que nous nous sommes regardés à face,a eu l’occasion de dire pourquoi, par moment, nous comme autorité nous sommes butés à une difficulté. Lorsque quelqu’un ,un groupe de personne quitte la partie Sud pour aller en Ituri en prétextant qu’elle va cultiver… Mais s’il faut cultiver, on cultive quand la situation sécuritaire est calme. Dans le cas d’espèce que je connais les gens qui disaient aller cultiver en Ituri, ils allaient dans des régions en insécurité ?” s’interroge le Maire.

Sylvain Mbusa Kanyamanda a ensuite ajouté que laisser passer ces gens pour l’Ituri serait “non assistance à personne à danger “ car il est de son devoir de protéger tout le monde. C’est ainsi qu’il les demande de rebrousser chemin au lieu d’aller dans des zones en conflit.

Gloire Bakyahulene

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

Élections Gouvernorales en RDC: l’AJDDH prône un vote direct pour lutter contre la corruption

Élections Gouvernorales en RDC: l'AJDDH prône un vote direct pour lutter contre la corruption