Dans un procès verbal de constat établi et transmis à l’auditeur supérieur près la cour militaire de l’ex-province orientale, au nom de tous les députés provinciaux de la Tshopo, le président de l’Assemblée générale de la première institution Gilbert BOKUNGU ISONGIBI déplore l’intrusion des quelques éléments de la PNC et police militaire conduits par le colonel BOSANGE faisant l’intérim du commissaire provincial de la police.

Gilbert Bokungu Isongibi a dressé ce même jour un bilan des biens volés établis dans un Procès Verbal transmis à l’auditeur supérieur près la cour militaire et lu devant la presse.

Selon le PAP, « 9 policiers et 4 militaires se sont introduits dans les bureaux d’étude, du greffe et autres où ils ont emporté 23 téléphones intelligents [Androïds], un Motorola, Un ordinateur portable marque Dell, une somme de 200 $ américains et une autre de 50 000 FC, une moto marque Boda-boda ainsi que la perte d’une carte d’électeur; des biens appartenants au personnel de l’assemblée Provinciale de la Tshopo que ses éléments de la police et militaires voulaient faire sortir pour tenter de scellé l’organe. »

Urgent/Tshopo: Troubles à l’Assemblée provinciale, l’hémicycle en voie d’être scellé

À en croire le président de la première institution, ses intrus ont violé l’article 7 Alinéa 1 et 7 de l’assemblée Provinciale qui consacre l’inviolabilité de l’enceinte de la dite institution, interdisant à toute personne étrangère de pénétrer sans motif légitime ses locaux.

Il demande ainsi aux autorités tant policières, militaires que judiciaire ainsi que de l’auditorat militaire de  se saisir de ses faits infractionnels et flagrant pour que justice soit rendue.

Les éléments qui ont vendalisé l’organe deliberant de la Tshopo étaient conduis par le colonel Bosange commissaire provincial ad intérim de la PNC/Tshopo en compagnie d’un honorable député provincial connu au nom de Botondi Moliso Bosco, précise ce procès verbal dont une copie est parvenue a la rédaction centrale de Kis24.info

JR Alafu et Germain Busoke

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

Tshopo: une femme voilée par un militaire puis abandonnée en état d’inconscience, alerte “Afia Maman”

Une femme d’autrui, dont l’âge n’est pas révélé,