La ville de Beni a vecu tôt le matin de ce mercredi 23 juillet 2020 , un soulevement populaire. Des jeunes essentiellement du quartier Paida, entité située sur la route Beni kasindi sont descendus dans la rue après l’assassinat vers 20 heures locales du mardi de monsieur Joseph kambale, superviseur de la zone de santé de Beni.

Les mécontents après ce nouveau assassinat d’un civil en plein ville de Beni ont défilé avec la dépouille mortelle de paida jusqu’à la mairie. Sur leur trajet, ils scandaient des chansons hostiles à l’appareil sécuritaire.

Un marcheurs qui a exprimé son ras-le-bol dit ne pas comprendre cette recrudescence des assassinats en cascade en pleine ville de Beni. Selon lui, il y’a près de deux semaines, un autre civil a été tué dans les mêmes circonstances à Beni Butsili, en commune de rwenzori sans aucune enquête soit ouverte.

Un autre habitant de Beni mathonge s’interroge aussi sur l’éfficacité des services de sécurités.

Dimanche soir, deux autres personnes ont été abattues dans une attaque attribuée aux présumés rebelles Adf à Ngadi, un autre quartier situé à cinq (5) kilomètres du centre ville.

Jonathan kataliko

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

Nord-Kivu: Le maire de Butembo plaide pour l’encadrement de la jeunesse

Nord-Kivu: Le maire de Butembo plaide pour l'encadrement de la jeunesse