La situation calamiteuse sur la route nationale Nº 4 aura très bientôt des solutions fluides grâce aux différentes recettes issues des péages restaurées sur cette route d’intérêt national.

Ces affirmations sont du Gouverneur de la province de l’Ituri, Jean Bamanisa.

Dans une discussion approfondie lancée par la plateforme MAISHA RDC sur le réseau mondial Twitter, la patron de l’exécutif provincial de l’Ituri, n’est pas du tout indifférent face à la défectuosité décriée de la route nationale Nº 4, reliant au moins trois provinces contiguës notamment la Tshopo, Ituri et le Nord-Kivu.

Dans son tweet, JBS propose tout de même une solution conjuguée d’effort entre ces trois provinces.

Toutes les provinces devraient par mesure de sauvegarde, reprendre les perceptions FONER afin de sauver des vies & les économies locales frappée par le COVID;
Très bientôt la RN4 fluide grâce aux recettes péages auparavant détournées ; ne représente encore que 20% récupéré” répond-il à MAISHA RDC.

D’après toujours le Gouverneur de l’Ituri, les travaux de réhabilitation de cette route ont déjà débuté. Ils sont exécutés par l’entreprise PREMIDIS et SAFRICAS en durée d’au moins 36 mois

Dans son tweet, la plateforme des étudiants Congolais a dénoncé l’escalade démesurée de l’État défectueux de cette route.
D’après MAISHA RDC, des nourritures et autres biens de première nécessité sont pourries en mi-chemin faute du délabrement.

Cette situation est à la basse de hausse des denrées alimentaires dans la ville de Kisangani.

Serge SINDANI

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

RDC:La gestion controversée des sources d’eau potable aménagées par les humanitaires en ville de Butembo[Enquêtes]

RDC:La gestion controversée des sources d'eau potable aménagées par les humanitaires en ville de Butembo[Enquêtes]