Dans une déclaration faite ce Jeudi 09 juillet 2020 devant la presse à Kisangani, le collectif d’experts électoraux de la RDC/Tshopo soutiennent Me Ronsard Malonda, désigné à la tête de la centrale électorale pour le cycle électoral 2020-2025 en République démocratique du Congo.

Ces experts, anciens superviseurs techniques, révèlent que Mr Malonda, remplaçant de Corneille Nanga, est capable de relever le défi de la gouvernance électorale à la quelle le pays aspire.

Nous, collectif d’experts électoraux de la Tshopo, présentons nos vives félicitations et apportons à ce digne fils de la maison qui est capable de relever le défi de la gouvernance électorale à la quelle le pays aspire et promouvoir et pérenniser l’esprit de l’excellence.» peut-on lire dans la déclaration parvenue à Kis24.info

Et d’ajouter :

En effet, Mr Malonda: vous êtes un homme épris d’une bonne moralité, un expert avéré dont les prouesses, l’expertise et le professionnalisme dans l’administration électorale ne sont plus à démontrer. Aussi saluons-nous votre esprit de résilience, d’écoute et votre capacité de travailler sous pression

Le collectif d’experts électoraux de la Tshopo souligne tout de même que « l’expertise et le savoir-faire » de Ronsard Malonda constitue les atouts majeurs indispensables dans des réformes institutionnelles tant souhaitées, les quelles doivent être portées par le bureau dirigé par un expert de la trempe du président Ronsard Malonda.

Selon ces experts, Ronsard Malonda a acquis un bagage électoral “riche” en occupant des fonctions du superviseur technique national, expert juriste, secrétaire technique adjoint chargé des projets, directeur des opérations et secrétaire exécutif national en plus de ses responsabilités à l’international et surtout de son Master en administration électorale de l’Université Paris 1 Panthéon – Sorbonne à Paris.

C’est ainsi qu’ils demandent au président de la République Félix Tshisekedi « d’entériner ce choix judicieux qui constitue une étape importante du processus électoral 2020-2025.»

Ces anciens superviseurs techniques lancent par ailleurs un appel vibrant aux parties prenantes, aussi bien à l’opinion nationale qu’internationale d’accompagner ce digne fils du pays dans sa mission de conduire à bon port le cycle électoral 2020-2025.

Notons que l’Assemblée nationale a, en fin Juin, voté pour l’entérinement de Ronsard Malonda à la tête de la CENI. Depuis lors, des contestations foisonnent au pays.

Serge SINDANI

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

Tshopo: une femme voilée par un militaire puis abandonnée en état d’inconscience, alerte “Afia Maman”

Une femme d’autrui, dont l’âge n’est pas révélé,