L’éventuelle crise interinstitutionnelle qui sévit dans la jeune province de la Tshopo préoccupe au plus haut degré plus d’un citoyen, soucieux de voir le décollage fulgurant de cette province vers l’émergence. Depuis le vote “agité” d’une motion de censure contre le Gouvernement Walle, tout se pâture plongeant ainsi la Tshopo dans une guéguerre politique.

Pour Delou LUKANGILA, citoyen Tshopolais, qui se dit anxieux de cette situation de crise sans précédent, toute la classe politique en ring pour la bataille devrait s’inspirer de la sagesse du Roi Salomon.
Cette jurisprudence pourrait sauver cette province qui dégringole.

Ne peuvent-ils pas conseiller la sagesse du Roi Salomon à leur frère ? Faut-il déchirer la Tshopo qu’on aime parce qu’on veut s’attacher au pouvoir, après avoir été désavoué successivement par 17 députés (60% des membres de l’Assemblée) et mis en accusation par 18 (64% des membres) ?” s’interroge Delou.

Cependant, le Gouverneur Walle Lufungula “déchu” pourrait s’apprêter le chemin le plus démocratique, gage du développement de sa province.

De toute façon, tous les actes que pose le Gouverneur aujourd’hui sont nuls et de nul effet, car sa démission est acquise depuis le mercredi 1er juillet.” clame ce citoyen.

Et d’ajouter:

Sauvons l’enfant de la Tshopo. Qui veut la (Tshopo) dépecer pour son intérêt ne l’aime pas” a conclu Delou LUKANGILA dans une exclusivité avec Kis24.

Notons que la flamme reste toujours allumée entre le gouvernement provincial et l’Assemblée de la Tshopo.
Malgré l’avis “controversé” de la cour d’appel issue de l’audience du 03 juillet, avis émis en faveur de Walle Lufungula, l’organe délibérant ne jure toujours que par sa démission pure et simple.

Ce lundi, 18 députés sur 28 que comptent cette institution provinciale, ont dans une déclaration, réitéré leur désaveu au gouvernement Walle “démissionaire”

Rappelons que Louis-Marie LUFUNGULA, gouverneur de la Tshopo à été Déchu par l’Assemblée provinciale de sa province. Cette assemblée l’accuse de megestion et de détournement des fonds de la province.

Rédaction

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

RDC:La gestion controversée des sources d’eau potable aménagées par les humanitaires en ville de Butembo[Enquêtes]

RDC:La gestion controversée des sources d'eau potable aménagées par les humanitaires en ville de Butembo[Enquêtes]