Vingt (20) personnes ont été extraites, dimanche 5 juillet 2020, de décombres après l’écroulement d’une maison , samedi soir 04 juillet 2020 , au post frontalier de Kasindi lubiriha, en territoire de Beni au Nord kivu.

Il sagit d’une maison en construction de trois (3) niveaux qui s’est éffondrée sur une trentaine des personnes dans le quartier Majengo.

Après l’effondrement de cet immeuble, les fouilles des victimes dans les décombres ont débuté ce dimanche 5 juillet 2020, renseigne le chef de quartier Majengo, Palulu Fidéle . Le député provincial, Saidi Balikwisga qui s’est rendu à Kasindi affirme que 20 personnes blessées ont été évacuées des décombres.

Les recherches continues afin d’extraire toutes les victimes a-t-il expliqué . Pour l’instant, les sinistrés sont admis aux soins dans plusieurs structures sanitaires dans la zone de santé de mutwanga.

Selon certains témoignages, plus d’une dizaine des personnes dont des maçons ne repondent plus à l’appel après cette catastrophe naturelle. Des morts seraient aussi enregistrés rensenge Héritier Ndunda, journaliste local à Kasindi.

La maison s’est écroulée nous sommes vraiment surpris par cet accident. Cette maison à étage était d’ailleurs bien bétonnée. C’est l’immeuble de monsieur Kambale Jules , c’est un opérateur économique de Butembo. On était entrain de couler le troisième niveau c’est comme ça que l’accident s’est produit. Nous avions été surpris quand on entendu les cris de personnes qui sont dans les décombres. Les recherches continuent mais nous n’avons pas le vrai bilan parce que nous sommes entrain d’évacuer le blessé à l’hopital et d’autres victimes sont dans les décombres. Les causes ne sont pas connues” ajoute un habitant de Kasindi, monsieur Roger.

Le matin de ce dimanche 5 juillet 2020, l’administrateur du territoire de Beni, Donat Kibwana s’est rendu à Kasindi. Il participe à l’évacuation des victimes dans le décombre.

Certains habitants dénoncent le rétard enregistré par les autorités pour sauver les vies humaines. Jusqu’à 11 heures de ce dimanche, le bilan de cette catastrophe naturelle n’est pas connu.

Certaines sources indiquent que le non respect des normes de construction serait à la base de ce drame.

Jonathan Kataliko

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

Tshopo: une femme voilée par un militaire puis abandonnée en état d’inconscience, alerte “Afia Maman”

Une femme d’autrui, dont l’âge n’est pas révélé,