Les jeunes Katangais réunis au sein de l’ADJK, Association Dynamique des Jeunes du Katanga, s’inquiètent, dans une déclaration parvenue ce dimanche 05 juillet à Kis24.info que jusqu’à ce jour de l’exil “forcé” d’un digne fils Katangais le Prophète Joseph MUKUNGUBILA en Afrique du Sud.

Cet exil suscite ainsi une interrogation au sein de l’ ADJK, et en général, au sein de la Population Katangaise.

C’est ainsi que l’ADJK rappelle « l’accord de la Saint Sylvestre qui parle de la décrispation politique dont la substance demeure entre autre, la mesure de grâce accordée à tous les exilés politiques sans exception aucune.»

“Le retour au pays et la garantie de liberté à tous les prisonniers politiques” peut-on lire dans cette déclaration.

Et de poursuivre:

C’est ainsi que l’ADJK réclame le retour au bercail du Prophète Joseph MUKUNGUBILA sans une pensée discriminatoire.”

Par ailleurs, cette association juvénile Katangaise note que « la RDC est sous une ère nouvelle avec le régime en place qui prône L’ÉTAT DE DROIT qui stipule le respect des textes et la garantie de la justice pour tous et auquel elle demande d’appliquer les mesures de décrispation politique de l’accord de la Saint-Sylvestre.»

Ensuite, L’ADJK exhorte toutes les Associations Socio-culturelles Katangaises réunies au sein de la “Fondation Katangaise” de se joindre à sa réclamation en vue de ressortir l’unité et la solidarité de toutes les filles et tous les fils du Katanga.

En corollaire, l’ADJK invite l’Association Socio-culturelle BULUBA-I-BUKATA de s’impliquer davantage dans cette démarche afin que leur frère le Prophète Joseph MUKUNGUBILA rentre sur la terre de ses ancêtres, conclut la déclaration signée par le Président KYONA BUBELA Augustin.

Informons qu’il y a plus près de six ans que le prophète Joseph Mukungubila est en exil, forcé en 2014 par l’ex-régime sous Kabila.

Serge SINDANI

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

Tshopo: une femme voilée par un militaire puis abandonnée en état d’inconscience, alerte “Afia Maman”

Une femme d’autrui, dont l’âge n’est pas révélé,