À l’occasion du soixantième anniversaire (60 ans) de la souveraineté nationale en République démocratique du Congo, les réactions foisonnent au tour d’une vrai indépendance acquise de la Belgique, pays colonisateur.

La famille du tout premier Président Congolais, Joseph Kasavubu n’est du tout en reste.

Se confiant aux confrères de la TV5 Monde, Justine M’POYO KASAVUBU n’a pas mâcher ses mots devant “des profonds regrets” présentés par le roi des Belges, 60 ans après l’indépendance.
Pour elle, la RDC est aujourd’hui sous occupation Rwandaise, qui exécute sans frustration les enfants de l’Est.

Il faut aujourd’hui savoir qu’il y a un néocolonialisme qui a pris le relais et si hier, on devait contester et condamner les mains coupées parceque l’exploitation économique l’imposait par la répression. Aujourd’hui, il y a une autre occupation soutenue par une certaine Belgique et c’est le Rwanda qui perpétre les massacres de la population à l’Est. On mutile ,on égorge les enfants.» a-t-elle révélé.

Et de lâcher, « Dr Mukwege en est témoin , mais apparemment la voix du prix Nobel ne suffit pas…»

Par ailleurs, la candidate à la présidence de 2006, Justine M’POYO KASAVUBU s’est dit étonné du regret exprimé aujourd’hui par le roi des Belges, 60 ans après l’indépendance de la RDC.
D’après toujours elle, “C’est dommage que ce regret arrive en conséquence de la déferlante internationale du racisme” qui a provoqué la choque de la mort de Georges FLOYED.

Serge SINDANI

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

RDC:La gestion controversée des sources d’eau potable aménagées par les humanitaires en ville de Butembo[Enquêtes]

RDC:La gestion controversée des sources d'eau potable aménagées par les humanitaires en ville de Butembo[Enquêtes]