Dans sa réaction faite suite à l’arrestation du vice premier ministre et ministre de la justice , le premier ministre du gouvernement sylvestre Ilukamba n’est pas allé par le dos de la cuillère pour dénoncer une “arrestation brutale et arbitraire, qui peut provoquer la démission du gouvernement”.

Selon le communiqué de la primature parvenu à Kis24.info, l’humiliation subie par Tunda ya Kasende viole “les règles élémentaires d’un État de Droit.”

Le premier ministre demande ainsi au président de la République de saisir le conseil de la magistrature pour l’ouverture d’une action disciplinaire à charge des magistrats qui ont procédé à l’arrestation arbitraire du ministre Tunda, en vertu des articles 47 et 49 de la loi organique portant statut des magistrats.

Samedi soir, le ministre de la justice a été interpellé et auditionné pendant plusieurs heures au parquet général sur base d’un mandat d’amener émis par le président de la cour de cassation qui lui reproche le “faux en écriture et usage de faux.”

Espoir Botumba

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

EXCLUSIF/Rapatriement “retardé” des Congolais de la RSA: L’ambassadeur de la RDC à Pretoria Ben Mpoko se disculpe

EXCLUSIF/Rapatriement "retardé" des Congolais de la RSA: L'ambassadeur de la RDC à Pretoria Ben Mpoko se disculpe