Dans une déclaration révélée au grand public mercredi 17 juin, une dizaine d’organisations des jeunes et des mouvements citoyens s’abreuvent sur la fameuse désignation du président de la CENI, Commission Électorale Nationale Indépendante, à l’issue de laquelle, des divergences tant sur le plan de la procédure que celui des critères devant concourir au choix du nouvel animateur de la machine électorale ont été décriées par les uns et les autres, jusqu’en évoquer l’interférence des acteurs politiques de la coalition FCC-CACH, au pouvoir en place.

Ces organisations citoyennes regrettent que ces discussions aussi “importantes pour l’avenir de la RDC”, puissent avoir été menées à l’insu d’autres structures, composantes de la société civile.

Tirant des leçons de trois derniers cycles électoraux, il est urgent que la question des reformes électorales en général précède celle relative au remplacement de l’ancien bureau de la CENI, car tous les acteurs doivent d’abord se mettre d’accord sur les règles du jeu.” peut-on lire.

Et d’ajouter :

Nous en appelons à la conscience des uns et des autres sur la nécessité de donner à notre jeune démocratie en pleine construction l’occasion de grandir pour nous faire respecter en tant que peuple et nation sérieuse. Étant donné que le candidat proposé jusqu’ici ne bénéficie ni de la confiance ni du soutien de la plus grande majorité des congolais pour lesquels, il aura mission d’organiser les élections, la voie de la sagesse voudrait que le consensus entre différentes parties prenantes soit dégagé autour d’un candidat neutre dont l’expertise et la moralité ne seront pas à prouver. Plusieurs candidats ont été retirés sans raison objective.”

Ainsi, « Nous réitérons notre vœu de la dépolitisation de la CENI ainsi que de l’intégration des jeunes pour une représentativité effective de toutes les couches de la population, et ce, en passant par des reformes électorales profondes, courageuses et sérieuses.” Conclut cette déclaration parvenue à kis24.info

Les organisations des jeunes et mouvements citoyens signataires de la présente sont entre autres SYNERGI BILENGE, UNION DES JEUNES POUR LE CHANGEMENT, FORUM CITOYEN, LYREC, ENOUGH, IL EST TEMPS, EKOKI, UJCC, LUC, AJD F.D.J, DEK, GOOD ATTITUDE, SMILE-RDC, U.J.P, BISO BASI TELEMA, LAVOICI et RES PUBLIC.

Serge SINDANI

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

RDC/Enseignement: Pas d’année blanche, un calendrier déjà établi, effets de la gratuité scolaire (Willy Bakonga, EPST aux sénateurs)

L’année scolaire 2019-2020 aurait touché officiellement à la