Les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent avoir tués 5 rebelles issus d’une coalition des groupes armés dont NGumino,Android et Makanika  au côté de 3 blessés  et un capturé, lors d’une attaque, jeudi 4 juin 2020 dans les villages de Kalingi,Kilalombili et au nord de la commune rurale de  Minembwe en territoire de fizi.

L’information est livrée à kis24.info par le porte-parole militaire des opérations sokola 2 Sud Sud-Kivu. Le capitaine Dieudonné Kasereka indique que l’armée continue a pourchasser l’ennemi dans les forêts.

Il présente aussi la désolation du commandant secteur opérationnel ,  le Général de brigade Gaby Boswane qui déplore ces actes de violation contre la population civile aussi contre l’armée loyaliste dont ils seront responsables des conséquences qui en découleront. Le commandant secteur profite de cet occasion pour sensibiliser de nouveau les groupes armés à déposer les armes en intégrant les processus de la paix.

En Outre, la Coalition nationale Pour la Souveraineté du Congo (CNPS) du Général auto-proclamé Amuri William Yakotumba à travers un communiqué qui circule sur les réseaux sociaux , alerte sur le déploiement depuis une semaine des éléments rwandais sur le sol congolais qui entre par le territoire d’Uvira, dans l’objectif de soutenir le Ngumino pour balkaniser l’Est du Pays . La CNPS  au nom des auto-défenses Maï-Maï, dit être déterminée   pour défendre la patrie, conclu ce communiqué exploité par notre rédaction.

Plusieurs déplacés passent une vie difficile dans les moyens et hauts-Plateaux d’Uvira et fizi  , les groupes armés  s’affrontent  parfois contre eux-mêmes une situation qui  préoccupe  la société-civile  qui lance toujours un cri d’alarme au gouvernement  aussi aux  humanitaires .

Luc LUKANDJILA

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

RDC/Enseignement: Pas d’année blanche, un calendrier déjà établi, effets de la gratuité scolaire (Willy Bakonga, EPST aux sénateurs)

L’année scolaire 2019-2020 aurait touché officiellement à la