Les forces armées de la République démocratique du Congo, engagées dans les opérations de traques offensives contre la milice CODECO, coopérative pour le développement du Congo, ont, armes aux épaules, neutralisé 18 ennemis de l’Ituri, dans le territoire de Djugu, épicentre des dernières violences intercommunautaires.

D’après le porte-parole de l’armée en Ituri qui livre ces informations à la rédaction de kis24.info, plusieurs axes, jadis acquis sous la Merci des assaillants, ont été reconquis par les FARDC.
Le lieutenant Jules Ngongo ajoute que 7 armes ont été récupérées par les forces loyalistes.

Poursuites des opérations de nettoyage: la localité ALUSI sur les Hauteurs de la partie Nord du littoral , Kamutatsi et Idjui sont passées sous contrôle des Éléments du 332 Base Navale du 1 au 2 juin.
Et Sodja et Gokpa sont aussi sous contrôle des FARDC au travers le 1301 Régiment.” a-t-il indiqué.

Et de poursuivre:

Par ailleurs, Axe Linga , les éléments du 3201 Bataillons ont attaqué la milice CODECO à Basani, un autre retranchement passé sous contrôle de l’armée régulière.
18 miliciens Neutralisés et 7 Armes récupérées par les FARDC lors de ce combat à + de 65 km au Nord Est de Djugu Centre.”

Cependant, Jules Ngongo déplore la mort d’un vaillant militaire, tombé sur le champ d’honneur arme en main et un autre militaire blessé.
Les offensives militaires se poursuivent dans la région encore sous emprise de quelques poches résiduelles de la CODECO, qui serait en débandade après ses nouvelles frappes.

Notons que depuis janvier 2020, cette milice CODECO exécute sommairement des paisibles citoyens et est auteure des violences atroces, des incendies des maisons dans les territoires de Djugu, Mahagi et Irumu.

Serge Sindani

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

GOMA: la marche pacifique des mouvements citoyens et des partis politiques réprimée par la police Nationale Congolaise

GOMA: la marche pacifique des mouvements citoyens et des partis politiques réprimée par la police Nationale Congolaise