Le commandement des opérations Sokola1 a rendu disponible le bilan de la recente offensive que l’armée congolaise à lancer contre une position des rebelles Ougandais de l’Adf à Beni. Au moins treize personnes ont été abattues notamment (10) combattants de la rebellion Ougandaise de l’Adf et trois (3) militaires congolais. D’après le porte-parole des Fardc, Lieutenant Antony Mualushayi s’était au cours des violents combats qui ont opposé les Fardc aux rebelles,le jeudi 28 mai 2020 dans cette règion.

L’armée congolaise affirme avoir lancé une attaque contre une position des rebelles dans la localité d’Eringeti. Lors des affrontements rassure le porte-parole de l’armée à Beni, dix combattants de l’Adf et trois militaires ont été tués.

Hier dans la soirée, il y’a eu affrontement vers Eringeti et nous avions neutralisé dix (10) éléments Adf et nous avons perdu trois (3) militaires et trois blessés . Voilà, le sacrifice que nous sommes entrain de consentir sur terrain” a fait savoir le lieutenant Antony Mualushayi.

La même journée du jeudi, les rebelles ont tué quatre (4) personnes à Ntombi près d’Eringeti. L’armée rapelle que la situation qui se passe à Beni , c’est du vrai terrorisme parce que, selon le porte-parole des Fardc, les rebelles s’attaquent souvent aux populations civiles sans défense.

Si l’énnemi était fort il allait attaquer nos positions mais ils attaquent les innocents sans aucun moyen de défense” a-t-il ajouté.

La règion de Beni est dévenue comme un veritable mouroir. Des dizaines des personnes ont été tuées depuis le début de ce mois à Beni.
Des centaines des paysans ont fui plusieurs villages du territoire de Beni craignant les répresailles des rebelles.

Jonathan Kataliko

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

Sindika DOKOLO: « l’Ituri est l’une des provinces où la souveraineté Congolaise est mise à l’épreuve, la violence y est insupportable…»

Sindika DOKOLO: « l'Ituri est l'une des provinces où la souveraineté Congolaise est mise à l'épreuve, la violence y est insupportable...»