La réaction á chaud de la sénatrice Francine Muyumba après son vote au Perchoir sur la prorogation de l’État d’urgence n’a laissé indifférente la classe politique congolaise, notamment l’UNC de Vital kamerhe.

Au cours d’un entretien téléphonique accordé à kis24.info ce samedi, le Docteur Esther Luzolo, cadre de l’UNC, estime que les politiques congolais agissent avec complaisance et sans sens de responsabilité.

Pourquoi avoir voter pour la prorogation de l’état d’urgence pendant que la Sénatrice Francine Muyumba était bel et bien consciente que l’article 85 alinéa dernier de la constitution continuait à être violer.
Était-elle télécommandée?” S’interroge ce proche de Vital kamerhe.

Elle précise notamment que

l’État d’urgence répond à des exigences de procédures bien définies par la constitution en ses articles 85,119 a12 et 145.
Rester dans l’aspect imposé par le Président de la République sous la bénédiction aussi bien du parlement que de la cour, nous pousse nous les défenseurs de la constitution, à nous demander si les interprétations reflètent bien l’esprit du profond du constituant du 18 février 2006. Déjà la procédure n’était pas respectée et le résultat ne peut que résulter du tâtonnement.» Martèle Dr Esther Luzolo.

Elle s’inquiète également sur l’arrêt de l’ordonnance sur l’ État d’urgence par la cour constitutionnelle qui selon elle divise les opinions.

De même, les inquiétudes doivent être soulevées sur l’arrêt fantôme sur l’appui de cette ordonnance sur l’État d’urgence par la cour, car cela a été mal digéré”.

A ce cadre de l’Union pour la Nation Congolaise de suivre et de se poser plusieurs questions qu’elle a laissé sans réponses.

Si l’on est convaincu que l’ordonnance ne respectant pas la forme requise pour sa validité, alors pourquoi voterai-je une loi sur prorogation?
Est-ce que nos élus font valablement en toute responsabilité leur travail?

Pour rappel, la sénatrice Francine Muyumba après ce vendredi 22 mai, a à travers son compte Twitter, déclaré

Aujourd’hui J’ai voté oui pour la dernière fois pour la prorogation de l’Etat d’urgence.
Prochainement, je voterai non si l’article 85 alinéa dernier de la constitution continue à être violé.”

Espoir BOTUMBA

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

RDC: l’État d’urgence prolongé par le sénat en 30 jours de la clôture de l’année scolaire

RDC: l'État d'urgence prolongé par le sénat en 30 jours de la clôture de l'année scolaire