À Bunia, le gouverneur de la province de l’Ituri est descendu ce jeudi 21 Mai au site Kigonze des déplacés ayant fuis des atrocités dans plusieurs localités des Djugu et Mahagi, territoires en proie aux sursauts de l’insécurité causée par la milice CODECO, coopérative pour le développement du Congo.

Sur place, Jean Bamanisa a été aux anges des élèves “déplacés“.
Ceux-ci, vulnérables, ont reçus avec extase « des manuels scolaires », don de l’UNICEF, Organisation des Nations-Unies pour l’enfance, et ce, grâce au partenariat qu’entretient le gouvernement Congolais avec cette organisation de l’ONU en RDC.

Ces manuels sont spécifiquement « des cahiers d’exercices » pouvant aider ces élèves à l’acquisition des différentes notions des mathématiques et des français pendant cette période de crise sanitaire et surtout, avant “la reprise effective” des activités scolaires.

Après s’être mis au parfum de ces déplacés meurtris et dépourvus, le patron de l’exécutif provincial de l’Ituri a lancé un appel “pathétique” à l’assistance humanitaire afin de soutenir cette population.

Notons qu’au cours d’un point de presse tenu mercredi 20 Mai à Bunia, Jean Bamanisa Saidi a reconnu qu’au moins 1 million des déplacés vivent dans des conditions infra-humaines sur l’ensemble de sa juridiction.
À cette opportunité, il a lancé tout de même un appel à la solidarité nationale et internationale afin de stabiliser la situation de l’Ituri et pour que ces déplacés retournés dans leurs milieux respectifs.

Serge Sindani

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

RDC: l’État d’urgence prolongé par le sénat en 30 jours de la clôture de l’année scolaire

RDC: l'État d'urgence prolongé par le sénat en 30 jours de la clôture de l'année scolaire