Face à l’escalade démesurée de la situation sécuritaire en République démocratique du Congo, Martin Fayulu, président de l’Ecide et candidat malheureux aux dernières élections présidentielles, augure que « la RDC est à feu et à sang.»

Depuis son confinement aux États-Unis, le président de la dynamique “vérité des urnes” a, via sa page twitter, cité plusieurs cas qui caractérisent la situation actuelle de la RDC.

la RDC est à feu et à sang: massacres en Ituri, Insécurité croissante dans les grandes villes, troupes étrangères en expédition dans les quatre coins du pays, incompétence dans la gestion du Covid-19, corruption endémique,…” a-t-il écrit sur son fil Twitter.

Et de s’interroger, « vous avez détourné la volonté du peuple pour cela ?»

En outre, dans son bulletin du mois d’Avril, le Bureau d’Etudes et de Stratégies (BES) s’est penché sur les problèmes sécuritaires à l’Est, la mauvaise gouvernance et le manque de sérieux dans le traitement de la pandémie de COVID19.

Depuis le début 2020, année déclarée “d’action” par Félix Tshisekedi, le pays est secoué plus particulièrement l’Est par des multiples violences des groupes armés. C’est le cas de la province de l’Ituri où des actes barbares sont signalés dans trois territoires notamment Djugu, Mahagi et Irumu. À cette région, s’ajoute celle de Beni où le massacre s’accentue de manière inquiétante.

Serge Sindani

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

RDC: l’État d’urgence prolongé par le sénat en 30 jours de la clôture de l’année scolaire

RDC: l'État d'urgence prolongé par le sénat en 30 jours de la clôture de l'année scolaire