La demande de mise en liberté provisoire de Vital Kamerhe introduite par ses avocats lors de sa toute première comparution a été rejetée ce mardi 12 Mai, apprend kis24.info

La chambre de conseil du tribunal de grande instance de Kinshasa/ Gombe a refusé d’accorder une liberté provisoire au Directeur de cabinet du chef de l’État Félix Tshisekedi, évoquant l’article 151 de la constitution, poursuit un proche de l’UNC qui s’est confié à kis24.info

Cette demande était introduite par les avocats conseils du président de l’UNC lors de sa première comparution en audience foraine tenue dans les enceintes de Makala.

Détenu à la prison centrale de Makala depuis le 08 Avril, Vital Kamerhe, accusé du détournement des fonds alloués au programme de 100 jours, reste sous détention. La suite de son procès intervient le 25 Mai prochain.

Serge Sindani

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

GOMA: la marche pacifique des mouvements citoyens et des partis politiques réprimée par la police Nationale Congolaise

GOMA: la marche pacifique des mouvements citoyens et des partis politiques réprimée par la police Nationale Congolaise