C’est le bilan de l’attaque attribuée à la milice CODECO, Coopérative pour le développement du Congo, depuis l’aube du dimanche 10 mai à l’après-midi de ce lundi 11 mai 2020 au village Azii-Djupayamu, groupement Pamitu- Amee et au village Pakenge dans le Groupement Dena en Chefferie des Djukoth.

Des sources dans la région qui se sont confiées à Kis24.info rapportent que deux personnes ont trouvé la mort, quatre blessées et plus de trois cents maisons ont été incendiées lors de la première attaque enregistré le dimanche à Azii-Djupayamu .

Ils se sont retournés de nouveau attaqué cette fois ci au village Pakenge voisin au groupement Pamitu-Amee ce lundi 11 mai en tirant des coups de balle pour detoler plus de dezaines des maisons et incendier plus de deux cents autres depuis 7 heures du matin jusqu’à 16 heures.

Les forces loyalistes ont intervenu et ont réussi à déloger ces ennemis de la paix pendant qu’ils tentaient de se diriger vers le centre de Djalusene, a précisé le Commissaire Supérieur Chrispin DOAGBILI, commandant de la Police en Territoire de Mahagi.

A lui d’ajouter que la situation est déjà sous contrôle mais la population a vidé le milieu.

Ces multiples incursions interviennent pendant que la grande délégation provinciale en provenance de Bunia séjourne à Mahagi dans le but d’évaluer la situation sécuritaire en consultant la communauté Alur et Lendu pour une paix durable et la coexistence pacifique.

ADUBANG’O Dieudonné

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

GOMA: la marche pacifique des mouvements citoyens et des partis politiques réprimée par la police Nationale Congolaise

GOMA: la marche pacifique des mouvements citoyens et des partis politiques réprimée par la police Nationale Congolaise