Un incendie d’origine non encore élucidée a été déclaré, la nuit du samedi 09 Mai aux environs de 22h locale, en plein centre ville prêt du prestigieux rond-point de l’ACKIS, portant le même nom de bâtiment infortuné, dans la commune Makiso à Kisangani, chef-lieu de la Tshopo.

D’après nos reporters diligentés sur le lieu du drame, ce le premier niveau de l’immeuble qui a pris du feu avant d’être réduit en cendres. Des objets domiciliés nécessiteux et d’autres dégâts matériels et humains sont enregistrés.

D’après un survivant rencontré tristement sur place, un enfant d’environs 8 ans est mort consumé par le feu.

Bon, madame m’a appelé m’informant que la maison prend du feu, j’ai directement cru que mes enfants sont morts. Je suis arrivé, il y avait plus rien dans la maison. Plus même moyen de récupérer un seul objet, parceque la chaleur était grandissime. Comme nous sommes là, on ne sait même pas comment allons-nous continuer à vivre sans aucune cuillère même dans la maison. Le feu a pris fin vers 3 heures.”

Et d’ajouter :

Il y a un enfant de mon voisin qui est mort. Il a environ 8 ans. Il dormait déjà ,quand l’incendie a commencé, toutes les mamans sont sorties voulant se souder de justesse oubliant malheureusement que l’enfant était déjà au lit.”

KISANGANI : Un tout premier véhicule anti-incendie pour la ville de Kisangani depuis 2012

Ainsi va la vie à Kisangani. Les pompiers sont une race à part et le matériel
anti-incendie un luxe. Dans une ville dont la population est estimée à plus d’un millions d’habitants, on compte un véhicule anti-incendie qui n’opèrent qu’a l’aéroport de Bangboka.Les citoyens lambda peuvent toujours brûler.

Connaissant bien cette réalité, les boyomais ne se donnent même plus la peine d’appeler les pompiers. En cas d’incendie, la solution est bien connue : sauver
l’essentiel et se tirer vite fait.

Signalons que le puissant anti-incendie à Kisangani, a été brûlé dans une manifestation en novembre 2012, revendiquant le retrait des rebelles M23 de la ville de Goma. Ceux-ci avaient occupé cette ville pendant près de deux jours.

Steves TISSERON

J'aime :

Facebook Comments

You may also like

RDC: l’État d’urgence prolongé par le sénat en 30 jours de la clôture de l’année scolaire

RDC: l'État d'urgence prolongé par le sénat en 30 jours de la clôture de l'année scolaire